10 vraies bonnes raisons de pratiquer la plongée en couple

Les couples heureux qui entretiennent leur relation sur un long terme savent que l’amour se co-construit jour après jour tout au long d’une vie et que cela passe également par le partage d’activités communes

Aussi, que vous soyez un plongeur ou une plongeuse, je vous propose 10 bonnes raisons d’embarquer votre moitié dans votre passion et/ou de continuer à pratiquer longtemps la plongée ensemble. Parce que plonger en couple est probablement la configuration la plus facile et la plus agréable qui soit 🙂

1 Vous avez votre binôme

Vous êtes déjà des binômes dans la vie de tous les jours, quoi de plus simple pour vous de prolonger ce lien sous l’eau ? En couple, la question de savoir qui est le binôme avec qui on va plonger ne se pose plus.

Fini le binôme bof-bof, insecure ou autre que l’on vous impose.

Votre binôme de plongée, vous le connaissez tellement bien que tout va de soi. Attention cependant, l’habitude peut parfois vous jouer des tours et il est donc important de continuer à bien se briefer avant l’immersion 😉

© DifferentDive | DDIVE

2 Du temps rien que pour vous deux

La plongée sous-marine est une activité de loisir extrêmement chronophage : préparer son matériel, se rendre sur le lieu de plongée, s’équiper, plonger, se déséquiper, partager l’expérience avec les autres plongeurs et plongeuses, retourner chez soi, rincer et faire sécher son matériel, … Une plongée vous prendra facilement une demi-journée voir une journée complète.

Et si vous en profitiez pour faire de ces moments vos moments rien qu’à vous ?

3 Les vacances

C’est probablement une des raisons les plus agréables de plonger en couple.

Avez-vous déjà écouté des plongeurs ou plongeuses planifier leurs prochaines vacances ? Toutes leurs destinations tournent autour de l’eau, des spots de plongée, … Impossible d’y échapper. Difficile parfois lorsque votre moitié ne partage pas votre passion.

Avec la plongée en couple, pas de soucis, vous serez toujours ok pour consacrer vos vacances à la plongée.

4 Le partage d’expérience

Les plongeurs et plongeuses qui vivent ensemble le savent bien :

Il est agréable et évident de passer des heures à discuter des plongées faites ou à faire, de planifier les suivantes, de discuter du matériel, …

Mais également d’échanger sur les émotions (positives et/ou négatives) ressenties lors des dernières plongées, de se comprendre et d’explorer ensemble de nouvelles expériences et sensations.

5 La communication

En couple, il est possible de s’inventer un langage rien qu’à soi pour la plongée. Avoir des signes de plongée perso juste entre nous pour échanger des mots d’amour sous l’eau  😉

Ca nous rend créatifs… et on adore ça

© DifferentDive | DDIVE

6 Augmenter la confiance en l’autre

En plongée sous-marine, avec le concept de binôme, il est important de pouvoir faire confiance à votre partenaire de plongée.

En cas d’incident/accident, c’est lui ou elle qui vous viendra en aide ou qui vous aidera. Avoir confiance en l’autre est un point essentiel pour diminuer le stress qui pourrait survenir lors d’une immersion.

Intéressant pour un couple d’augmenter la confiance en l’autre dans des situations inhabituelles, n’est-ce pas ?

7 Prendre soin de l’autre

En plongée, il est important de veiller les uns sur les autres.

Que ce soit pour donner un coup de main pour s’équiper, pour checker le matériel de plongée ou encore pour trouver des solutions aux problèmes pouvant survenir avant, pendant ou après l’immersion. Pour s’aider au cours de la formation, …

Veiller aussi à ce que chacun s’hydrate, que les charges lourdes soient réparties, …

Tout naturel lorsqu’il s’agit de l’être que l’on aime

© DifferentDive | DDIVE

8 Elargir son cercle d’amis communs

Le monde de la plongée est comme une grande famille peuplée de personnes que nous sommes amenés à côtoyer régulièrement. La rencontre régulière d’autres plongeurs et plongeuses peut voir la naissance de très belles amitiés qui continuent bien au-delà de la seule activité de plongée.

9 Les compétences peuvent être inversées

Une des caractéristiques de la plongée est qu’elle est une activité sportive de loisir dans laquelle de nombreuses compétences diverses sont mises en avant : maitrise de soi, compréhension des consignes, coopération, intégration des concepts théoriques dans la pratique, capacité de respecter les acquis, les autres, les écosystèmes, …

Ces compétences sont accessibles à toutes et tous

De plus, elles permettent à chacun d’être mis en valeur dans l’activité. Il est par exemple possible que le plus fort des deux ne soit pas le plus à l’aise pour réaliser des exercices techniques, …

© DifferentDive | DDIVE

10 Partager une même passion

Vibrer ensemble du même feu. Se sentir ému devant un banc de requins marteaux, d’un poulpe ou de la vue d’une magnifique murène tachetée. Se réjouir de découvrir d’autres horizons en tenant la main de celui ou celle qu’on aime. Assister avec émerveillement à l’immense richesse de la vie sous-marine.

Cultiver à deux ce grand secret qui fait de chaque plongée une réussite à découvrir via ce lien de toute urgence !!!!

Partager tout cela et plus encore avec lui, avec elle.

Convaincu ?

Si votre partenaire dans la vie plonge déjà, continuez, ce n’est que du bonheur 😉

Par contre, si tel n’est pas encore le cas, embarquez la/le dans votre aventure pour que cela devienne partie intégrante de la belle aventure de votre vie à deux.

© DifferentDive | DDIVE

Cependant, si vous n’êtes pas en couple, je vous conseille alors de lire cet article qui vous intéressera plus que probablement 😉

Envie de partager vos expériences, commentaires et questionnements sur la plongée en couple ?

Postez un commentaire ci-dessous… ça me fera vraiment plaisir d’échanger avec vous en direct

Bonnes bulles et n’oubliez pas d’être heureux 🙂

Hélène

PS : Et si nous restions connectés ? Rendez-vous sur notre page Facebook ou abonnez-vous à la newsletter

  1. 2, à demeure, c’est encore trop pour mon absence totale d’instinct grégaire. J’ai loupé cette distribution à la naissance… J’étais (déjà) ailleurs sans doute…
    ;-D
    Aaaaah !!! Le délice des voyages solo, des découvertes de palanquées improbables, des « spécialistes péremptoires » (voir le précédent article d’Hélène), tout ça tout ça, mais aussi des heureuses surprises, des complicités provisoires, des apprentissages de langues des signes à défaut d’être multilingue,… J’adore !!!
    Être deux, souvent, c’est se regarder l’un l’autre ; seule, le regard se porte sur l’environnement et sur les autres. Je le vis comme ça. Chacun son truc

    1. Bonjour M

      Pour certains d’entre nous, l’expérience est effectivement meilleure quand elle est vécu en solo.

      Durant mes voyages plongée, je croise régulièrement des plongeurs et plongeuses solo qui viennent se faire plaisir. La plupart d’entre eux sont ouvert aux autres et curieux de découvrir d’autres horizons. D’autres sont… différents 😉
      Bien que l’on peut aussi s’intéresser aux autres lorsque l’on évolue en couple (si, si, je te l’assure), c’est généralement un plaisir d’échanger avec ces voyageurs et voyageuses solitaires 😉

  2. Merci encore une fois pour ce bel article. Par mon expérience j’ajouterai les mots ci dessous :

    J’ai croisé des couples qui ne plongeaient jamais l’un sans l’autre. L’idée même de les séparer (ils se reconnaitront s’ils lisent ce post) était inenvisageable .
    J’en ai croisé ou la relation couple se prolongeait sous l’eau, d’autre ou elle s’inversait. Certains encore pour lesquels une complémentarité nouvelle ou différente s’instorait. Pour ceux là, le partage de l’immersion est un régal.

    Il y a aussi des couples pour lesquels une activité séparée, un moment bien à soi, le respect de la « non envie de faire cette activité » permet la complementarité et solidification du couple dans le respect de chacun .

    Alors, je dirai: Oui proposez la plongée à vos conjoints, vos enfants,etc. si cela les tente, mais surtout pas d’insistance, pas de pression, pas de déception s’ils n’adhère pas. Car ce qui peut être merveilleux dans un partage peut aussi devenir source de conflit dans un rapport de force.

    J’ai encore en tête un exemple parmi d’autre d’un père giflant tout à coup son fils au palier ce qui lui a retiré le detendeur… Le jeune a très bien géré, j’étais là au cas où, mais il n’a pas eu besoin de moi. J’ai bien sur recadré une fois en surface et au débriefing.
    Un autre exemple: ce jeune homme qui filait laissant sa compagne moins qualifiée que lui, seule à la traîne…
    Ou encore ce couple qui par une communication trop personnelle avait remplacé des signes de base par leur geste spécifiques, déroutant complètement leur trinôme moins qualifié, les menant tous les 3 à une situation très limite, qui heureusement s’est bien terminée.

    Les relations couples ou famille sous l’eau doivent s’adapter au milieu, à la condition, aux circonstances et compétences de l’ensemble de la palanquée… et c’est encore une fois à nous moniteur d’intégrer cette approche dans nos formations.

    1. Bonjour Nicole,

      Merci pour ton retour très intéressant 😉

      Effectivement, on peut plonger en couple mais seulement si on le sent.
      Inutile d’en faire une corvée, un stress ou une contrainte.

      Plonger en couple permet aussi parfois, comme tu le précises, d’explorer la relation sur un autre mode et de s’enrichir ensemble d’une connaissance plus approfondie de l’autre.

      La plupart des couples qui a choisi cette activité commune (et que je rencontre) semble la vivre sur un mode vraiment agréable et enrichissant. Il est vrai aussi que nombreux sont ceux qui inventent leurs propres signes et que cela peut-être déroutant s’ils en oublient de rester conforme aux signes standards lorsqu’ils plongent avec d’autre buddy (même si souvent ces signes supplémentaires concernent des messages et signes d’amour et d’affection qu’ils partagent sous l’eau avec leur partenaire.)

      L’essentiel à mes yeux est de rester, quoiqu’il arrive dans une expérience de plaisir et de sécurité.

      Bravo pour ton investissement dans la formation de plongée 🙂

  3. Moui…
    A priori, vous ne connaissez pas nos épouses, que nous aimons par ailleurs.
    Mais pour çe qui est de plonger ensemble, il va falloir du temps!!!

    1. Ce qui compte… c’est avant tout (et surtout !) que vous les aimiez beaucoup 😉
      Après, plonger en couple, c’est vraiment sympa
      A très bientôt pour un article qui va très certainement te plaire 🙂

  4. Super article !! Je valide tous les points 😉 le langage et la rigolade sous l’eau ! Mon copain est moniteur et bien sur c’est lui qui m’a initiée… la plongée nous offre des moments magiques, une complicité et une confiance l’un en l’autre…

    1. Merci Marion,
      Quel bonheur de lire comme la plongée peut-être enrichissante pour votre couple.
      Un seul conseil : continuez à prendre du plaisir à plonger ensemble 🙂

  5. Bonjour Hélène, ma femme et moi nous sommes rencontrés tous les deux sur un groupe de plongeurs célibataires et depuis elle est le meilleur binôme de toute ma vie.
    J’avoue que chaque plongée aussi peu se finir aussi tendrement à la maison.. Une sensation que l’eau et le fait d’être bien nous apporte.

    1. Merci Mickael pour ton retour,
      Je suis persuadée que tu vas donner envie à de nombreuses personnes d’embarquer leur moitié dans cette formidable aventure 🙂

  6. Bonjour Catherine,
    Quelle belle expérience tu nous partages 🙂
    Personnellement, j’ai commencé la plongée il y a une dizaine d’années.Je suis tombée amoureuse de la plongée… et d’un plongeur 😉
    Depuis nous partageons nos plongée dès que possible (comme nous sommes tous deux moniteurs et membres d’un groupe de potes qui plongent ensemble, il nous arrive d’encadrer et/ou de plonger avec d’autres)
    Les plongées avec mon amoureux sont immensément belles… j’adore !
    Tout comme vous deux, à peine rentrés de vacances, nous imaginons les suivantes… La vie est belle 🙂

  7. Bonjour Hélène, j’ai découvert la plongée avec mon mari, lors d’un baptême en Gaudeloupe …depuis nous continuons, au début mon mari plus mordu que moi qui était plutôt  » suiveuse » et maintenaient, 17 ans après , de retour d’un voyage plongée, nous réfléchissons déjà au prochain … j’ai plongé quelquefois sans mon mari ( parce qu’il ‘nétait pas bien) et bien , j’avais comme un manque et la plongée n’a pas été pareille. Donc oui, plonger en couple, pour nous c’est une évidence.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *