5 erreurs à éviter à tout prix avec les enfants en plongée

Votre enfant veut pratiquer la plongée ou la pratique déjà ? Vous voulez partager avec lui votre passion ?

Bonne idée.

Il y a de nombreuses bonnes raisons pour le laisser entamer cette activité aquatique.

Cependant, pour que l’expérience soit une réussite, il est important de garder à l’esprit les erreurs à éviter à tout prix en plongée avec les enfants !

1 Age 

Il n’existe pas de consensus concernant l’âge minimum idéal pour pratiquer la plongée sous-marine. Dans les lagons de Polynésie certains enfants sont initiés bien avant 5 ans alors que certaines associations ou club de plongée n’acceptent pas de démarrer l’activité avant 14 ans.

Inutile d’empêcher votre enfant de pratiquer la plongée s’il n’a que 10 ans

Raisonnablement, nous pouvons penser que dans le cas de plongées adaptées aux enfants et encadrées par des moniteurs expérimentés, un enfant peut s’initier à la plongée sous-marine dès 8 ans.

L’ARPE (Association de Réflexion pour la Plongée des Enfants) propose même de les initier dès 5/6 ans. Si l’on considère le développement psychologique de l’enfant, l’âge se situerait probablement vers 10-12 ans, âge où l’enfant comprend les règles et intègre les notions de danger, …

La plupart des fédérations de plongée ouvrent leur formation dès l’âge de 8 ans.

2 Motivation

Avant de débuter la pratique d’une activité de plongée il est utile de comprendre la motivation de l’enfant à la pratiquer.

La plupart du temps les enfants des plongeurs et plongeuses vont naturellement être entrainés dans cette activité sans l’avoir choisie de leur propre initiative.

Il faut dès lors être attentif au fait que dans ce cas l’attention et le respect des règles de bases risquent de ne pas être intégrés de la même façon que dans celui où l’enfant décide de pratiquer de lui-même cette activité (après un stage, une initiation en vacances, …)

En résumé, il ne faut jamais forcer un enfant à pratiquer la plongée sous marine. Cela tien du bon sens, n’est-ce pas ? 😉

3 Développement corporel 

Un enfant n’est pas un adulte miniature!!!

Son développement corporel n’étant pas terminé il est important de garder à l’œil différents facteurs de risques et d’adapter la plongée en conséquences : protéger ses conduits auditifs en pratiquant une descente et une remontée à une vitesse plus lente, être extrêmement vigilant au froid (un enfant se refroidi plus vite qu’un adulte), protéger son squelette en pleine croissance en lui proposant du matériel adapté, limiter la profondeur et le temps d’immersion, …

Même s’il joue le dur ou vous parait fort et grand pour son âge, votre enfant est et reste avant tout,… un enfant 😉

4 Matériel 

Puisqu’il n’est pas un adulte miniature, il est indispensable de proposer à l’enfant du matériel adapté à sa taille, son poids et sa morphologie. Les constructeurs l’ont bien compris et proposent de manière générale du matériel de plongée adapté aux enfants dès 8 ans. Ex : des bouteilles plus petites et donc moins lourdes, un gilet avec des poches de lestage au lieu des ceintures difficiles à maintenir en place sur les hanches d’un enfant, des combinaisons isothermiques à leurs tailles, des palmes chaussantes, …

De manière générale, il est préférable de choisir du matériel de plongée conçu pour les enfants et respectant leurs morphologies. Ceci pour leur confort, leur sécurité et leur plaisir.

5 Encadrement

Faire plonger un enfant doit rester l’affaire de moniteurs expérimentés spécialement formés à cet effet. Leur formation doit avoir contenu entre autre le volet « pédagogie » et ils doivent être particulièrement vigilants aux règles de sécurité et aux implications directes de la plongée sur les enfants. Malheureusement, il arrive encore que la responsabilité d’enfant soit laissée à de bons plongeurs et/ou assistants moniteurs notamment dans certaines structures associatives alors que cela n’est pas le cas pour les adultes débutants.

Les enfants ont-ils moins d’importance que les adultes ?

Cette erreur d’encadrement dans l’apprentissage de la plongée chez les enfants est encore trop souvent la cause de frayeur, de peur ou de renoncement à une activité pourtant bénéfique pour les enfants.

Je vous encourage à exiger un encadrement de qualité pour vos enfants, à bien vous renseigner sur les personnes qui les encadreront… à faire appel à des spécialistes.

Finalement, la plongée pour les enfants aussi ?

Oui, la plongée est accessible aux enfants mais il est important d’avoir conscience de ces 5 facteurs particulièrement important chez l’enfant … parce que la plongée chez les enfants est et doit rester avant tout une activité de loisir leur procurant du bien-être, de la détente et du plaisir au travers de la découverte des merveilles du monde sous-marin

A vous de jouer :

Cet espace est votre espace 😉  Partagez votre avis avec tous en laissant un message ci-dessous.

Si vous vous sentez concerné par ce sujet et souhaitez encourager les bonnes pratiques de plongée sous marine avec les enfants, vous pouvez partagez l’article pour faire circuler l’information

Bonnes bulles et n’oubliez pas d’être heureux 👌🏻

 

Hélène

PS : vous voulez que nous restions connectés et voulez être avertis des prochains articles publiés ? Inscrivez-vous sur la page Facebook, à la Newsletter ou cochez la case réservée à cette effet en postant un message ci-dessous… d’autres articles vont suivre très prochainement 🙂

  1. A deux reprises, vous dites que les enfants peuvent ne pas être bien encadrés NOTAMMENT DANS LES STRUCTURES ASSOCIATIVES ???? Qu’appelez-vous assistant moniteur, cela ne me semble pas exister dans le code du sport…. Vous dites également que les enfants sont parfois confiés à de “bons plongeurs”? Cela ne veut rien dire… Qu’est ce qu’un bon plongeur? Comment pourrait-on confier des enfants (ou d’autres plongeurs non autonomes) à de “bons plongeurs”? Cela n’existe pas non plus ni dans le code du sport ni dans les règlements fédéraux. Ce qui existe : GP, E1, E2, E3, E4… Je ne vois pas comment des enfants pourraient être confiés à d’autres personnes que les pré-citées et encore moins pourquoi ce genre de pratique illégale et surtout non sécurisée pourrait être plus répandue dans l’associatif que dans le commercial ….

    1. Bonjour Pol,
      Merci pour ton intervention.
      Je comprends tes interrogations par rapport à cet article sur la plongée enfant car tu évolues dans le monde de la plongée en France régit par le Code du Sport. Je ne doute pas qu’en France, les dirigeants des clubs de plongée associatifs sont particulièrement respectueux et attentifs aux règlements. Mais est-ce pour cela qu’il en est de même dans le reste du monde ? J’ai vu des clubs de plongée associatifs (hors France) où l’organisme de certification autorisait des plongeurs N2, moyennant une formation, à prendre en charge des groupes d’enfants. J’ai également vu des clubs laissant la charge de groupes enfants à des plongeurs N2 ou N3 sans aucune autre formation si ce n’est celle d’être impliqué dans le club. Je n’ai pu observer cela que dans l’associatif et je dois dire que c’était fait par des personnes qui prenaient leur tâche très à coeur et donnaient de leur temps sans compter. Loin de moi donc l’idée de leur jeter la pierre. Mais je veux mettre cela en avant car il y a aussi parfois des actes mal enseignés, … voir potentiellement dangereux.
      Mon seul objectif est de responsabiliser les parents pour qu’ils confient leurs enfants en toute connaissance de cause à des personnes autorisées et formées à ce type de plongée particulière. Pour moi, il faut être encore beaucoup plus prudent et attentif avec des enfants que l’on ne l’est déjà avec n’importe quel autre plongeur ou plongeuse en formation.
      J’espère avoir pu éclaircir les points d’interrogation.
      Merci pour le temps pris pour la lecture et la réaction intéressante et constructive que tu fais.

  2. Quelle est la fédé européenne qui limite à 16 ans ? Des noms, des noms !

    Car à la FFESSM, c’est bien 8 ans, et c’est heureux !

    J’ai déjà fait des baptêmes enfant en piscine en tant que N4 pas encore très expérimenté : faut-il me jeter aux loups ?

    1. Bonjour Robin,
      Tu es mon (re)lecteur le plus redoutable et le plus efficace et je t’en remercie 😉
      Il ne s’agissait évidemment pas de “fédérations” mais “d’associations” de plongée bien sur (correction effectuée). Même si cela tend à disparaitre, peut-être sous l’influence d’organismes comme l’ARPE en France par exemple, certaines associations et clubs de plongée ne prennent pas en charge la plongée enfant et/ou la limite aux enfants de leurs adhérents.
      L’apprentissage de la plongée pour les enfants est particulier et demande (outre un sens pédagogique aiguisé et une belle dose de patience) la plupart du temps des certifications particulières.

      D’autre part, faut-il te jeter aux loups ?
      La réponse est bien entendu non, à moi de te donner une précision 😉
      Sans être une spécialiste du code du sport français, je peux te dire que les plongeurs N4 peuvent effectuer des baptêmes en piscine (moins de 6 mètre de fond) avec l’autorisation du directeur de plongée et cela qu’ils soient ou non expérimentés et sans spécification de l’âge de la personne pour qui le baptême est réalisé. En effet, si les baptêmes en milieu naturel sont plus strictement réglementés (à raison), il existe dans le système français un assouplissement pour ce qui se fait en piscine.
      Tu n’as donc rien fait “de mal” qui justifierait que l’on te jette aux loups. Le directeur de plongée estimait très certainement que tu avais les compétences minimales nécessaires pour effectuer ces baptêmes 😉

  3. J’ai un ami á Singapoure qui a initié ses enfants á 4 et 6 ans sous controle médical, tous les jours en piscine et 1 exercise par semaine, bouteilles de 5 lt trouvées á l’armée et bcd fait sur mesure. En mer la profondeur max de 8m surtout á cause des poumons. Il avais écrit des articles au sujet sur le bi-mensuel FINS il y a une 15e d’années.
    Bonnes bulles á vous tous.

    1. Merci Marlyse pour ce témoignage,
      Une belle preuve que la plongée enfant effectuée dans de bonnes conditions de sécurité et de plaisir peut être réalisée même si dans le cas de ton ami, l’âge des enfants est bien en deçà de ce qui est habituellement recommandé.
      Qu’est-ce que le bi-mensuel FINS ?

      1. Bonjour Helene,
        FINS était une revues éditée á Singapoure tous les 2 mois (dons pas un bi-mensuel… sorry) dans les années 2000-2010 environ, publiant des articles sur la plongée et des reporyages. Ils ont arrêté l’imprimé et sont allés on ligne, mais pas bien longtemps…(dommage).
        Je vais voir si la maman des enfants a encore les articles et si elle veut bien me les passer….je me ferai le plaisir de te les transmettre.

  4. Ma fille plonge depuis l’age de 8ans. Elle en a 11 maintenant.
    Elle a toujours adoré l’eau et maintenant m’accompagne pendant certaines plongées. (N3+E1)
    Elle a passé son plongeur d’argent l’été dernier.
    Pour que cela reste attractif, cela reste des enfants, pédagogie adaptée, matériel adapté, jeux, découverte et plouf 🙂

    Le point 5 est vraiment important ! Et je valide ou non si elle plonge avec tel encadrant ou pas. (structure commerciale ou associative) car en plus de l’attractivité, il ne faut pas oublier la sécurité (enfant ado ou adultes) !

    1. Bonjour Nico,
      Tout comme toi, je crois que le point 5 est vraiment important avec les enfants en plongée.
      On voit beaucoup trop souvent des enfants confiés à des bons plongeurs et/ou assistants moniteurs (notamment dans les structures associatives) alors qu’à mon sens ils devraient très certainement être encadrés par des moniteurs expérimentés dans la plongée avec ce public tout particulier.
      La sécurité doit primer avant toute chose sans être dissociée du plaisir des découvertes sous-marines (de préférence de manière ludique, attractive et adaptée aux différentes tranches d’âge)
      Je te souhaite beaucoup de plaisir et encore de très nombreuses plongées avec ta fille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.