Aldo Ferrucci : parcours exceptionnel d’un amoureux des océans

Doit-on encore présenter Aldo Ferrucci ?

Dans la poursuite des mises à l’honneur d’acteurs et d’actrices du monde de la plongée sous-marine, direction l’Italie pour rencontrer Aldo Ferrucci, l’un des grands noms actuels de la plongée TEK.

Amoureux de plongée sous-marine, passionné des épaves et professionnel engagé dans l’univers de la plongée TEK depuis plus de 20 ans, Aldo est très présent dans le monde de la plongée partout en Europe et actif sur les réseaux sociaux où il partage volontiers ses pensées et sa vision de la vie avec ses amis.

Doté d’une personnalité chaleureuse et attachante, Aldo est l’image même du moniteur de plongée un peu philosophe et régulièrement prêt à prendre du temps pour discuter avec vous.

Si j’avais déjà eu l’occasion d’échanger avec lui, c’est au salon de la Plongée à Paris que j’ai pu rencontrer Aldo et partager avec lui son célèbre Mojito.

Aldo Ferrucci et Hélène Adam de different Dive au salon de la plongée à Paris
Hélène et Aldo| © Different Dive

Aussi, comme son parcours professionnel m’inspirait, j’ai eu envie de partager avec vous, le chemin singulier d’Aldo Ferrucci. Ce passionné qui dédie sa vie à la réalisation de son rêve. En espérant que ce récit sera aussi pour vous un encouragement à suivre le vôtre.

La plongée, l’opportunité pour Aldo Ferrucci pour changer de vie

Comme de nombreux autres passionnés, Aldo fait partie de ceux qui ont un jour décidé de vivre de leur passion.

Ayant toujours habité près de la mer, il était naturel pour Aldo d’aller dans l’eau depuis son adolescence. Notamment pour pêcher et faire de l’apnée. Dès les années 80, il s’adonnera aux plaisir de la plongée sous-marine comme loisir.

Expert comptable, Aldo ne se destinait pas à faire de la plongée sa profession. Pourtant, au début des années 90, à la suite d’une maladie grave qui l’empêchera de travailler pendant un an, il décide de changer de vie. dès lors, il fait de l’activité de plongée son métier.

Une activité orientée vers la plongée TEK…

Aldo est un passionné de plongée et d’immersions sur les épaves.

Lors d’un séjour de plongée loisir aux Etats-Unis en 1993, il visite un peu par hasard le salon de la plongée TEK à la Nouvelle-Orléans. A l’époque il se déroule juste avant le salon DEMA consacré à la plongée.

Il tombe en admiration devant cette manière particulière d’aborder la plongée, décide de s’y intéresser et de se former. Très vite, il oriente alors son job vers cette voie  en organisant des formations de plongées en recycleur et ce, à tous niveaux. Pour compléter son emploi du temps et diversifier ses services, il organise des voyages. Voyages axés principalement sur la plongée en CCR (Recycleur à circuit fermé) tout autour du monde. Vous savez, la plongée en recycleur comme je vous en avais parlé ici 😁

A côté de cela, Aldo profite de toutes les occasions pour partir à la recherche d’épaves qu’il aime tant explorer.

… avec l’amour de l’image

Comme il aime le monde de l’image, Aldo se passionne également très vite pour la photo sous-marine. Activité qu’il exerce principalement lors de ses plongées sur épaves.

Il participe aussi à quelques tournages pour la télévision et le cinéma.

Il faut le voir plonger avec tout son matériel… impressionnant 😲

Vivre de la plongée, une vie rien que de plaisir pour Aldo Ferrucci ?

Il serait faux de croire (et erroné de ma part de l’écrire) que vivre de sa passion est pour Aldo comme un chemin tout tracé et sans embuches.

Parfois Aldo aimerait voyager moins pour avoir plus de temps à consacrer à ceux et celles qui lui sont chers. Il est conscient que sa vie de professionnel de la plongée lui a demandé de nombreux sacrifices. C’est le cas de celui de renoncer à une vie de famille qu’il entrevoyait comme trop compliquée à gérer notamment à cause de ses nombreux déplacements.

« Ca, c’est une des choses auxquelles j’ai renoncé pour ma passion » me confie-t-il.

D’autre part, Aldo ferrucci note également que la fatigue et les responsabilités inhérentes à sa profession ne sont pas toujours agréables à gérer… Mais qu’elles font partie du job qu’il accepte comme tel.

Du point de vue de la manière dont les plongeurs et plongeuses vivent leur parcours en plongée, il note aussi la difficulté d’un changement de mentalité.

En effet, Aldo constate aujourd’hui que le choix d’un loisir n’est plus orienté vers un seul sport ou une activité unique. Les personnes semblent vouloir atteindre rapidement des objectifs et passer à autre chose pour vivre un maximum de sensations différentes en un minimum de temps. Le challenge pour le professionnel qu’il est réside alors dans le fait d’insuffler assez de passion et d’amour du monde sous-marin pour espérer fidéliser ses clients et évoluer avec eux suffisamment longtemps pour qu’ils puissent apprécier la richesse de cette activité particulière.

Mais il y a aussi de très beaux côté à vivre de sa passion…

Heureusement, faire de sa passion son métier offre des avantages. C’est le cas du plaisir d’être en contact avec la mer et les océans De voyager aussi aux quatre coins du globe et de rencontrer des nouvelles personnes. Enfin, de partager une passion et de la transmettre à d’autres.

Côté sensation, c’est également un pur bonheur :

« Dans l’eau je suis bien, toutes les douleurs passent,… il reste le silence, la paix et le contact avec la nature »

Aldo Ferrucci en pleine plongée
Aldo Ferrucci | © Benoit Grandet

…et des idées pour faire évoluer son job

Dans son métier, et principalement dans le domaine de la plongée TEK et de la plongée en recycleur, Aldo est conscient qu’il faut tout le temps être à l’écoute, attentif aux nouvelles techniques et connaissances, ….  S’il dit apprendre de toutes et tous, il comprend que cela change aussi sa façon de travailler et de donner des cours.

« Mon cours de l’année dernière est différent du cours du mois dernier »

Afin d’améliorer sa qualité de vie, il aimerait, bien sûr, pouvoir voyager moins pour consacrer un peu plus des temps aux personnes qui lui sont chères.

D’un point de vue professionnel, Aldo souhaiterait aussi avoir plus de temps pour faire des cours de plongée plus longs. Malheureusement, il fait le constat d’un marché de la plongée de plus en plus difficile.

« La concurrence propose des prix cassés et des durées de formation de plus en plus courtes, avec une diminution probable de la qualité et de la sécurité », se désole Aldo

Mais toujours un amour pour le monde sous-marin…

Malgré les difficultés, c’est le plaisir de plonger qui reste le plus fort. Aldo continue d’apprécier les plongées en Méditerranée à Cavalaire en France ou à Gênes en Italie. Mais également dans des contrées plus lointaines comme la Polynésie, Socorro au Nouveau Mexique… Ou encore dans la sublime Mer Rouge.

… Et des rêves pour les plongées à venir

Quand je lui demande quel est son rêve de plongeur, Aldo me répond très simplement :

« Des branchies ».

Sur qu’il aimerait probablement rester bien plus longtemps sous l’eau 😉

De manière plus réaliste, c’est clairement la découverte d’une belle épave qui serait le couronnement de sa carrière d’instructeur de plongée TEK. Découverte qu’il apprécierait partager avec tous ses meilleurs amis.

Aldo ferrucci, chasseur d’épaves

Pour espérer réaliser son rêve, Aldo Ferrucci devient régulièrement, l’espace de quelques plongées, un chasseur d’épaves.
Ce fut le cas notamment pour la découverte d’un Me 323 Gigant

« La preuve que lorsqu’on cherche une épave, c’est elle qui décide du moment où elle veut être découverte, je l’ai vécu dans le cas d’un Me 323 Gigant au nord de la Sardaigne. »

Aldo était depuis longtemps à sa recherche et avait consacré de nombreuses plongées pour déterminer où cette épave se situait. Un jour, après une semaine de recherches infructueuses, un pêcheur lui dit qu’il a récupéré un morceau d’avion avec une plaquette française.

Une recherche vaine…

Déçu par les recherches sans succès de la semaine qui vient de s’écouler, lui et ses partenaires de plongée décident de faire la dernière plongée de leur séjour sur une épave au lieu de continuer à plonger dans la vase.

Durant des heures, ils attendent le pêcheur qui doit les emmener à l’endroit de sa découverte. Alors qu’ils sont sur le point de renoncer, le pêcheur les rejoint et ils partent vers le site alors que le soleil est déjà bas à l’horizon. Arrivés sur place, ils constatent que le sondeur indique clairement un profil correspondant à une épave. Rapidement, Aldo et les autres plongeurs s’équipent et se mettent à l’eau en prévoyant un temps de fond de 30 minutes max car ils avaient déjà plongé profond dans la matinée.

Lorsqu’ils atteignent le fond, les plongeurs ne peuvent réprimer leur déception en voyant que le profil correspond en réalité à un magnifique rocher en forme d’épave et remplit de gorgones. Cependant, ils décident tout de même d’explorer le site pour se faire plaisir.

… avant de voir surgir l’épave

A la minute 28, les plongeurs aperçoivent soudain une ombre, puis un morceaux de taule, puis un autre,… pour finalement découvrir un moteur avec une hélice ayant du appartenir à un avion. Les membres de la palanquée s’aventurent un peu plus loin et trouvent le reste de l’épave.

Aucun doute possible : étourdis et heureux, les plongeurs constatent qu’il s’agit de l’épave qu’ils cherchent depuis si longtemps. Celle-ci git à plus de 15 miles de distance de leur zone de recherche !

C’est pour toutes ces découvertes et autres plaisirs que lui procure le monde merveilleux de la plongée qu’Aldo continue. Sans relâche et avec passion, il poursuit son rêve en permettant à d’autres de réaliser les leurs.

Difficile de raconter en un article la vie teintée de passion de ce spécialiste de la plongée TEK. Aussi, si vous souhaitez découvrir son job, vous engager dans la plongée TEK et/ou rencontrer ce personnage chaleureux, je vous invite à découvrir son site (en italien mais Aldo Ferrucci parle très bien le français 😉) ou à le retrouver sur sa page Facebook.

La rencontre d’Aldo montre une fois de plus le bonheur et l’étincelle de vie qui brillent dans les yeux de tous ces passionnés qui ont osé, un jour, aller à la rencontre de leur rêve.

Et vous, quel est VOTRE rêve ?

Laissez un commentaire ci-dessous pour échanger sur vos rêves les plus fous

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux / heureuses 🤗

Hélène

Vous souhaitez découvrir d’autres parcours inspirants ? Regardez vite ici 

PS : si vous voulez que nous restions connectés et désirez être avertis des prochains articles publiés, inscrivez-vous sur la page Facebook, à la Newsletter ou cochez la case réservée à cet effet en postant un message ci-dessous… d’autres articles vont suivre très prochainement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.