Et vous, c’est comment vos voyages en avion ?

Ces dernières années, j’ai eu la chance d’expérimenter de nombreuses façons de voyager en avion lors de mes expéditions de plongée tout autour du monde

Du voyage en avion vraiment difficile à supporter au voyage super confort, retour sur ce qui peut vous arriver lors de vos voyages :

Les aéroports

Tous les aéroports ne se ressemblent pas et il vous faudra parfois être attentif aux particularités des aéroports qui vous accueilleront.

  • Les aéroports décentrés : prévoir un moyen de transport et/ou le temps nécessaire pour rejoindre votre lieu d’arrivée
  • Les aéroports tellement grands qu’il faut du temps : dans ce cas, prévoyez d’arriver suffisamment à l’heure pour rejoindre votre comptoir d’enregistrement (il faut parfois marcher longtemps), pour prendre un café en observant la foule de voyageurs se presser d’un bout à l’autre de l’aéroport, et/ou pour faire un peu de shopping dans les boutiques free taxes si vous aimez ça. Si vous venez en TGV par exemple, veillez également à regarder ou se trouve votre enregistrement par rapport à l’arrivée du train pour se faire coïncider les correspondances de moyens de transports et éviter de devoir cavaler dans les halls de l’aéroport (c’est du vécu 😉 )
  • Les aéroports version mini. A l’opposé, certains aéroports sont tellement petits et réduits à leur plus simple expression qu’il est inutile de se presser. Vous ne ferez qu’attendre dans un hall sans aucune distraction. C’est le cas par exemple des aéroports dans les Tuamotu ou aux Marquises

Les bagages 

Quand vous voyagez « plongée », il arrive régulièrement que vous soyez amenés à transporter pas mal de matériel de voyage et donc plus de bagages et/ou des bagages fragiles (matériel photo). D’où l’intérêt de faire attention à différents points :

  • Le prix des billets d’avion ne comprennent pas toujours un bagage en soute, n’oubliez pas de prendre en compte ce surcout.
  • Certaines compagnies offrent un supplément gratuit de bagage sur présentation d’une carte de certification de plongée. N’hésitez pas à vous renseigner avant de partir !
  • L’option « bagage de plongée » peut aussi être payante. N’hésitez pas alors à comparer le coût d’un supplément de poids d’un bagage classique avec le coût du bagage « spécial plongée », vous pourriez être surpris !
  • D’autres compagnies low cost pratiquent des prix tellement élevés pour les bagages en soute que de très nombreux voyageurs se contenteront des 10kg de bagages en cabine compris dans le prix de leur ticket d’avion. Résultat des courses ; vous pouvez vous retrouver à ne pas pouvoir embarquer avec vous votre bagage cabine qui sera alors gratuitement mis en soute. Pas toujours la meilleure solution quand vous voulez garder près de vous votre matériel de photo par exemple. Ici, pas de recette miracle : les premiers à s’enregistrer et/ou à monter dans l’avion seront ceux qui pourront garder leurs précieux bagages avec eux.
Des chariots de bagages rangés dans un aéroport
© tpf1959 | Pixabay

Le confort dans l’avion

Très clairement ici aussi une compagnie n’est pas l’autre et une classe de voyage n’est pas l’autre non plus. A force de voyager vous pourrez vous rendre compte qu’il existe des différences notables entre les services proposés par les différentes compagnies et cibler celles avec lesquelles vous pouvez voyager « les yeux fermés ». Je ne peux que vous encourager à lire sur les sites spécialisés les commentaires des internautes ayant déjà fait les frais d’un voyage totalement inconfortable voir inacceptable ou au contraire ayant eu de bonnes surprises.

Cependant, vous pourrez vite vous apercevoir qu’il y a en moyenne quatre types de confort dans les avions :

Absence de confort

Ici la notion même de confort semble avoir été totalement oubliée (mais la connaissent-ils ?) et vous vous retrouvez à voyager dans des conditions limites :

  • Jambes coincées contre le dossier du voisin de devant ou au contraire genoux dans votre dos parce que la personne derrière est grande et ne peut vraiment rien faire d’autres que vous marteler durant tout le trajet
  • Niveau de bruit absolument incroyable et assourdissant.
  • Ecouteurs qui dysfonctionnent (désolé, nous n’en avons qu’un par passager,… pas de chance)
  • Plateau repas bringbalants en plastique mou qui vous font craindre de voir la sauce du poisson du voisin se renverser sur votre tête lors du passage de main à main

Confort moyen

Probablement le compromis entre une absence de confort et un grand confort. Il existe de nombreuses formules qui permettent de voyager confortablement sans faire exploser votre budget.

Mes astuces :

  • Réserver les exits seats (sièges aux issues de secours). Attention cependant il faut au moins 15 ans et être apte à effectuer les actes nécessaires en cas d’accident. Souvent très demandées, si vous avez la possibilité de les réserver, n’hésitez pas, ça change considérablement votre voyage (surtout si vous êtes grands).
  • Si vous voyagez sans jeunes enfants, évitez la première rangée qui comporte souvent un berceau pour les tous petits et qui se retrouve, très logiquement, envahie par les familles avec jeunes enfants. Sur un vol de nuit de 14h, une petite fille de 2 ans à hurlé absolument toute la nuit, laissant son père dans le plus grand désarroi et empêchant les passagers des premières rangées de trouver le sommeil. S’il est difficile d’en vouloir à cette petite d’avoir manifestement mal supporté l’avion, libre à nous de prévenir en évitant cette première rangée si l’on souhaite profiter du voyage pour se reposer.
  • Investir dans un casque audio réducteur de bruit ; c’est à la suite d’un voyage passé entièrement devant un jeune homme qui jouait sans relâche au Rubik’s cube que j’ai décidé de faire cet investissement. Depuis, mes voyages sont plus reposants, relaxants et le son de mon casque est toujours meilleur que celui de ceux mis à disposition dans l’avion. Petit, le casque qui sert autant pour couper les bruits de l’avion et dormir que pour écouter un film ou de la musique, se range dans son étui et permet d’être transporté partout.
  • Pensez à prendre un cale-tête avec vous ; bien mieux que le repose tête de l’avion, le cale tête vous permettra de vous reposer confortablement

Confort moyen supérieur

Depuis quelques années est apparue la classe « economy premium » qui pour un supplément souvent raisonnable, offre sans pour autant égaler la business class,  plus de place aux jambes, parfois un enregistrement séparé, un coupe file et fréquemment des repas et boissons améliorés mais surtout une franchise bagage en soute supérieure entre 25 et 30 kg.

Grand confort

Que ce soit dans des classes de type grand large, business ou première classe, ici vous allez casser votre tirelire : lounge, coupe file, poids des bagages considérablement augmenté voir doublé, sièges hyper larges, service au top, repas soignés, grands choix de boissons, …c’est déjà les vacances… mais pas à n’importe quel prix !

Une cabine d'avion avec de nombreux passagers
© olivier89 | Pixabay

Les menus dans l’avion 

  • Si vous voyagez dans une classe de type Grand Large, Business ou première classe, pas de soucis, vous serez surement surpris par la qualité des prestations en termes de repas ; véritables couverts, choix entre deux menus (ou plus sur réservation), en-cas, grand choix de boissons alcoolisées ou pas, …
  • Si votre ticket d’avion est un ticket standard et que le voyage est suffisamment long pour comprendre un repas, il est fort possible que vous ayez le choix entre le menu « poisson » et le menu « poulet ». D’une compagnie à l’autre le repas est immangeable ou tout à fait sympa.
  • Pour des vols court certaines compagnies (notamment en Amérique latine) prévoient un petit sandwich « boule » et un apéro. Une petite attention qui surprend parfois quand vous ne vous y attendez pas sur un vol de 45 minutes et que vous aviez pris un en-cas juste avant de monter à bord. Une fois de plus, se renseigner sur les sites d’avis des voyageurs.

Les lecteurs de cet article ont également lu : Le tour du monde de la plongée gastronomique

Les nouveautés  

Les avions se modernisent et font entrer dans leurs équipements les nouvelles technologies.

Si l’offre numérique (films, musiques, jeux, …) est la plupart du temps suffisante pour contenter tout le monde, d’autres améliorations arrivent aussi dans toutes les classes de voyages de certaines compagnies aériennes.

  • La luminothérapie : les lumières de l’avion changent de couleur au fur et à mesure du trajet vous plongeant dans des ambiances très différentes : vraiment sympa
  • Les vitres teintées : ici, finit les stores aux hublots : vous réglez vous-même la luminosité de votre vitre. Pour le personnel de bord, ce système offre l’avantage de pouvoir être réglé d’une simple pression sur un bouton et, par exemple d’occulter l’ensemble des hublots pendant la nuit, ou de les ouvrir tout aussi facilement tous ensemble lors de l’atterrissage, …

Quoiqu’il en soit, profitez à fond de ces quelques heures de voyage en avion parce qu’au final… le voyage fait aussi partie de vos vacances 🙂

Et vous, quelles sont vos astuces pour rendre votre voyage en avion agréable ?

Laissez un commentaire ci-dessous pour en faire profiter tous les internautes

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux 🙂

Hélène

  1. Bonjour, Hélène, et bravo pour ce blog.

    Les « exit seats » sont un bon plan que j’apprécie mais s’avèrent souvent payantes… et peuvent être inconfortables ou même inutilisables pour les personnes quelque peu corpulentes : en effet, les tablettes y sont rangées dans un dispositif entre les sièges (et non sur le dossier du siège devant), ce qui limite strictement la largeur d’assise à la largeur du siège !

    Et vive la Premium Economy, comme indiqué, pour la place et la tolérance bagages supplémentaires ! 🙂

    1. Bonjour Jean-Louis
      Le coussin pour cervicales ou « cale tête » est un instrument de confort pratique, peu encombrant et bon marché qui améliore les trajets en avion

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.