Faire un baptême de plongée ?

Chaque année, de nombreuses personnes rêvent de commencer l’incroyable aventure de la plongée sous-marine, et elles ont bien raison (ce n’est évidement pas moi qui vais les en dissuader 🙂 )

La bonne idée avant de s’engager dans une formation de plongée est de débuter par un baptême afin de voir si l’activité de plongée est faite pour vous.

Retour sur la question du baptême de plongée

Un baptême de plongée, pour qui ?

Les baptêmes de plongée sont accessibles à toutes personnes en bonne santé et cela dès 8 ans (suivant les différents organismes de certification de plongée).

L’avantage de la plongée sous-marine est effectivement qu’elle est accessible à toutes et tous. Si, bien sur, les adultes s’y engageront souvent avec passion,  les enfants y trouveront aussi beaucoup de plaisir et pourront bénéficier des bienfaits de la plongée pour autant que l’on soit vigilant aux erreurs à éviter dans la plongée avec enfants.

Les plus de 60 ans sont également de plus en plus nombreux à se lancer dans cette activité sous-marine

Si vous êtes dans ce cas, cet article va vous plaire

De leur côté, si certaines femmes hésitent à se lancer dans le monde passionnant de la plongée sous-marine, qu’elles soient rassurées, la plongée est aussi un sport pour les femmes.

Où réaliser un baptême de plongée ?

Le baptême de plongée peut se pratiquer dans de multiples endroits : directement en mer par exemple pendant un séjour de vacances(mer chaude de préférence😉 mais en eau froide c’est possible aussi), en lac, carrière (ou gravière) pour ceux et celles qui n’ont pas peur du froid ou simplement dans une piscine.

La piscine peut être une solution “rassurante” pour les personnes qui ont des appréhensions. Bien que, certains endroits du monde proposent des spots tellement sécurisants qu’ils donnent l’impression aux personnes d’être dans une piscine… le spectacle de la faune et la flore en supplément 🙂

Comment se passe un baptême de plongée ?

Avant le baptême de plongée, le moniteur vous enseignera quelques signes et gestes de base pour communiquer sous l’eau (le signe OK, ça ne va pas, j’ai froid, …), pour équilibrer la pression dans les oreilles ou pour empêcher le masque de se plaquer sur le visage.

Ensuite, après une courte explication sur le matériel et le déroulement de l’expérience, c’est l’immersion avec le moniteur qualifié qui permettra de découvrir les sensations uniques et agréables de l’évolution dans le monde aquatique, en toute sécurité et pour le plus grand plaisir de l’apprenti plongeur.

Finalement, pendant un baptême, la personne doit se laisser guider et prendre juste beaucoup de plaisir : quoi de plus agréable ?

Qu’est ce que l’on ressent pendant un baptême de plongée ?

La sensation de voler, d’être en apesanteur, libéré de toutes contraintes physique est un pur bonheur. L’absence de bruits extérieurs, de parole,… (hormis votre respiration dans le détendeur et les “bruits du monde aquatique”) est également apaisant.

Certains peuvent cependant ressentir de l’appréhension et/ou de l’angoisse.

Si vous craignez que ce soit votre cas, n’ayez pas peur de bien informer le moniteur qui vous encadre. Il adaptera les conditions de votre baptême de plongée par exemple en allant très doucement, …

L’objectif d’un baptême est toujours de vivre une belle expérience.

Que voit-on pendant cette expérience ?

Le baptême de plongée est le moment parfait pour faire le plein d’images.

Pour ceux et celles qui ont la chance de faire leur baptême en mer chaude, c’est une multitude de poissons colorés et autres merveilles sous-marines qui s’offriront à leur vue.

En gravière, lacs ou carrières, les personnes pourront apercevoir la faune et la flore des plans d’eau froide.

Dans les mers du nord du globe, nul doute qu’il sera possible de croiser la route de homards, crabes, anémones et autres tourteaux.

En piscine, le spectacle ne sera pas le même. Pourtant il reste agréable de voir les autres plongeurs ou nageurs évoluer dans l’eau vu du dessous.

Quel est le prix pour un baptême de plongée ?

Très souvent gratuit dans les structures associatives, vous devrez débourser quelques dizaines d’euros dans des structures commerciales. Le prix du baptême sera fonction de l’endroit où vous choisirez de le faire. Impossible de vous dire précisément le coût mais vous pouvez compter sur une somme approximative de  +/- 50€ pour vivre cette première expérience comme étant un prix raisonnable.

Les points clés d’une expérience réussie

  • Le premier bon conseil est très certainement de faire un baptême de plongée uniquement si on le sent et seulement dans l’idée de se faire plaisir.
  • Choisir la structure de plongée qui vous accueillera avec soin. N’hésitez pas à demander conseils à vos proches qui pratiquent déjà la plongée
  • Aborder l’expérience en étant calme, détendu et curieux est une bonne approche pour vivre une expérience de plongée positive.
  • Avant de faire un baptême, assurez-vous que vous n’avez pas de soucis de santé majeur (épilepsie, asthme  non controlée, diabète important,…), que vous ne sortez pas d’un gros rhume, que vous n’avez pas de problèmes particuliers aux oreilles, que vous êtes reposé,… Il faut se sentir en forme (réalisé un baptême alors que vous avez (trop) fait la fête la veille n’est pas une bonne idée)
  • Choisir une structure de plongée qui offre des baptêmes en individuel. Certaines structures et/ou organismes de certification acceptent deux baptêmes en même temps pour un seul moniteur. Personnellement je le déconseille. La première expérience va être déterminante et il serait dommage de la gâcher.

A mon sens, les baptêmes de plongée devraient toujours s’effectuer en duo avec votre moniteur.

  • Ecoutez attentivement les conseils de votre moniteur de plongée durant la préparation du baptême : il vous apprendra notamment à souffler dans votre masque pour éviter que celui-ci ne se plaque sur votre visage et vous expliquera comment effectuer une petite manœuvre simple avec votre nez pour empêcher des douleurs aux oreilles. Deux gestes bien utiles et indispensables pour un baptême de plongée en toute sécurité et avec plaisir.
  • Couvrez-vous en conséquence : si vous êtes plutôt du genre frileux, signalez le.

Enfin, laissez vous guider et prenez du plaisir dans cette première expérience de plongée.

L’inconvénient majeur du baptême de plongée est de devenir accro !

Prêt pour l’aventure ?

Partagez cette information à vos connaissances qui hésitent à franchir le pas

Et surtout, n’oubliez pas d’être heureux / heureuses 😃

Hélène

  1. Premier baptême en piscine à l’automne dernier ; c’était déjà trop beau de voir les autres plongeurs et nageurs par dessous …
    Et ça m’a donné l’envie un peu diabolique d’aller voir ce qui se passait dans l’eau, pour de vrai .. un de ces jours .. Les hippocampes dans un étang pas si loin de chez moi, un très beau sentier marin en Méditerranée dans un endroit magique .. et pas bien loin non plus …
    Mais voilà .. j’avais peur de l’eau et je ne savais évidemment pas nager.
    Je voudrais enfin profiter des sorties avec mes amis plongeurs (très performants eux) en faisant autre chose qu’en gardant les clés de la voiture sur la plage et qu’en préparant le goûter pour leur sortie de l’eau ..
    Et bien je me suis jetée à l’eau c’est le cas de le dire ! Je vais à la piscine depuis février .. je sais nager (ok je ne suis pas une sirène encore mais ça viendra..oups) et …. j’ai fait mon premier baptême en mer le week-end dernier ….. Et même si je n’ai pas suivi le sentier marin comme les autres amis de palanquées j’ai profité d’une belle immersion et d’une bien agréable observation … sargues, poulpe, et tout un tas de jolis petits poissons .. Bien encadrée par une équipe de plongeurs chevronnés et experts, en toute sécurité. Quel moment inoubliable ! Quelle émotion que d’avoir bravé une angoisse que je trainais depuis plus d’un demi-siècle …. Merci pour leur patience !!!…
    Je crois bien que j’ai mordu à la bouteille (vous voyez de laquelle je parle hein ?) et que je ne lâcherai plus l’embout !
    L’an prochain je prépare le niveau 1 ! Et qu’importe le temps que je mettrai à l’obtenir …
    Photomaniaque sur terre j’aimerais bien pouvoir un jour me régaler sous l’eau (sans grande ambition).. Patience et longueur de temps …

    1. Christine,

      Quel beau témoignage
      C’est pour des histoires comme la tienne, pleine de passion de la plongée, d’amour de la nature, de défis… que ces partages sont importants et porteurs.
      Faire naître des vocations, donner envie aussi de partager toutes ces émotions,… quel récit inspirant.
      J’imagine que ton exemple doit donner envie à d’autres de se jeter à l’eau et d’aller vers l’activité de plongée
      Félicitations à toi et bonne chance pour ton N1 😉

  2. Yes, Hélène est de plus en plus CMAS et FFESSM !
    En effet, ces deux organismes imposent le baptême « One to One » (un seul élève avec le moniteur).
    Dans les structures commerciales (PADI, NAUI, SSI), c’est deux élèves ou plus par moniteur.
    Qu’est ce qui est le pus sécurisant, à votre avis ?

    1. Bonjour Robin,
      Je ris en lisant ton commentaire.
      Décidément, tu veux vraiment me faire devenir CMAS,… mais je ne suis DEJA que monitrice CMAS
      Tu sais, peu importe d’où vient la certification de moniteur, il y a d’excellentes personnes partout. Et je connais plus d’un moniteur NAUI, PADI ou SSI qui ne prennent jamais plus d’un élève par baptême de plongée.
      D’autre part, je connais plus d’un moniteur CMAS ou FFESSM qui accumule bourde sur bourde.
      Il y a des bons et des mauvais moniteurs partout peu importe la certification de plongée, ça j’en suis certaine 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.