Mauvais plongeurs : les signes qui les trahissent (et pourquoi je les aime 😍)

Ils sont partout dans nos clubs, dans les centres de plongée pendant nos vacances, sur les forums et autres groupes sociaux du web.

C’est une évidence, nous sommes entourés de mauvais·e·s plongeurs et plongeuses.

Pas de panique, pour les repérer facilement, je vous ai dressé une liste de 12 signes qui les trahissent :

Le mauvais plongeur :

1/ Est capable de vous laisser tomber pour une plongée en cas de fatigue, de maladie et/ou en raison d’une fête trop arrosée ou tardive faite la veille ➡️ lâcheur !

2/ Oublie parfois une partie de son matériel de plongée (voir tout🙄)  ➡️ manque de sérieux !

3/ A peut-être été formé au travers d’un organisme de certification de type commercial. (Même en reconnaissant que la filière fédérale de son pays est très sympa aussi, comme il n’avait pas le temps d’y consacrer une année, il a préféré passer son brevet lors d’une semaine de vacances ) ➡️ horreur !

4/ N’a pas nécessairement voyagé tout autour du monde (mais n’a de cesse de s’émerveiller à chaque plongée et adore (re)découvrir son environnement proche avec plaisir 😉) ➡️ manque de curiosité

5/ Ne veut même pas devenir instructeur. Quoi, il se contente JUSTE de plonger ? ➡️ Aucune ambition

6/ Ecoute les avis des autres (et peut même parfois changer son point de vue 😮)  ➡️ Traitre

7/ Respecte les règles de sécurité et les briefings des lieux qu’il visite alors bien même que ce n’est pas toujours ce qu’il a appris : il faut faire un palier dans une piscine ? (Quand il sort d’une plongée à 33m à NEMO 33) ➡️ ennuyeux en somme

8/ Ne plonge pas toute l’année mais seulement en vacances ➡️ ne mérite surement pas qu’on l’appelle plongeur !

9/ Comme il ne plonge que deux fois par an lors de ses vacances, le mauvais plongeur reste dans la zone délimitée par ses prérogatives (et ne s’aventure pas à descendre en dessous👌🏻) ➡️ mauviette

10/ Ne passe pas une grande partie de son temps à expliquer la vérité (sa vérité ? 🤔) de la plongée aux autres ➡️ il n’y connait rien celui-là

11/ N’est pas entouré de toute une cour d’admirateurs (mais a des amis sincères avec qui il prend du plaisir à plonger 🤗) ➡️ même pas un people

12/ N’a pas tout fait, tout testé, tout vécu ➡️ tant pis pour lui

Vous vous êtes reconnus dans un ou plusieurs points ? SUPER, moi aussi 👌🏻

Vous l’avez bien compris, cet article quelque peu narquois doit être pris avec BEAUCOUP d’humour. Il veut mettre en lumière notre droit à toutes et tous de vivre la plongée comme nous souhaitons / pouvons la vivre, avec plaisir et en toute sécurité.

BIENVENUE dans la communauté des plongeurs et plongeuses qui ne se prennent pas la tête et qui profitent à 100% de leurs plongées pour se faire plaisir, en toute sécurité !

BIENVENUE dans ce monde formidable des personnes qui privilégient les attitudes des plongeurs et plongeuses qui profitent (plus intensément et plus fort que les autres)

Mauvais·e·s plongeurs et plongeuses, je NOUS aime 🙂

Alors, vous les voyez comment les signes pour les reconnaitre vous ?

Si vous avez aimé cet article… faites le circuler, partagez le sur vos groupes sociaux préférés,… d’autres l’aimeront ☺️
(Et laissez moi un commentaire sur le blog ci-dessous 🔽🔽🔽 , ça me fera plaisir )

Et surtout, … n’oubliez pas d’être heureux / heureuse 🤗

Hélène

Restons connectés ICI car d’autres articles de ce type vont suivre très prochainement

    1. Félicitations à toi Camille et bienvenue dans le monde passionnant des mauvais·e·s plongeurs·euses 🙂

    1. Bonjour Virginie,
      Contente de voir que toi aussi tu es une « mauvaise » plongeuse et que tu le resteras longtemps.
      Au plaisir de se rencontrer lors d’un plongée quelque part autour du monde

  1. Que celui ou celle qui n’a jamais oublié une partie de son matos,préfère rester indépendant pour éviter les prises de tête avec les autres,pensent que former des personnes et peu gratifiant sachant que l’élève une fois moniteur fera les mêmes bêtises mais parce qu’il est encadrant il peut tout se permettre,donne des conseils histoire d’épater la galerie mais sans les suivre soi même parce que c’est contraignant lève la main.

    1. … L’essentiel étant que chacun et chacune puisse vivre sa plongée comme il ou elle le souhaite avec plaisir et en toute sécurité 😉

  2. Haha! J’adore votre article!! Je suis bien d’accord, le plaisir avant tout, le principal étant de se sentir bien dans sa façon de pratiquer ce formidable loisir! Et dans le plus grand restect de l’environnement bien sûr!
    Merci pour cette belle vision des choses…
    Bullement votre

    1. Merci Sophie pour ton retour
      Respect, sécurité et plaisir… le reste n’a pas vraiment beaucoup d’importance 😉
      Bonnes plongées

  3. la première lecture « à froid » ça pique Helene (limite d’un profil 2F « canal historique » en mode aigri 😉 )chacun doit se reconnaître dans une ligne au moins…

    1. Gael, j’espère sincèrement que chacun et chacune se reconnaitra au moins dans une ligne
      C’est vrai que c’est un peu piquant, je le reconnais, mea culpa.
      Les plongeurs, plongeuses et les autres qui suivent Different Dive directement sur la page Facebook et qui ont lu l’article il y a plusieurs jours s’en étaient gentillement offusqués me disant qu’ils avaient failli être fâchés… heureusement, ils ne l’étaient pas, ouf
      Parfois, mes doigts glissent tout seuls sur le clavier et prennent le dessus sur la raison… alors je leur laisse un peu de liberté

  4. Bonjour,
    Oui effectivement chacun plonge comme il veut et comme il peut….et oui la plongée est un loisir et pas un sport pour certains! Mais un loisir a risque! C’est pour ça qu’il faut s’entraîner, tester des trucs, refaire des exercices, et non pas faire juste une semaine de vacances plongées par an. On est pas à l’abri d’un petit soucis qui peut vite partir en cacahuète si on sait pas gérer!
    Je suis niveau 4, trimix hypoxique, plongeur grotte et je ne dirai pas jusqu’où je suis descendu à l’air, ni au trimix pour pas dresser les cheveux sur la tête de certains!
    Mais dans tout les cas, faites vous plaisir, et plongez selon votre niveau, et si vous avez fait la nice le soir avant, vaut mieux pas plonger(expérience faite…)

    1. Bonjour Pierrot,
      Effectivement la plongée est un loisir à risques et il convient de rester prudent et de respecter ses prérogatives et les règles de sécurité largement enseignées.
      Cependant, bien que j’encourage les personnes à plonger le plus régulièrement possible, je pense que les plongeurs et plongeuses qui ne plongent que durant leur semaine de vacances plongée vont aborder le monde de la plongée sous-marine très différemment de ceux et celles qui plongent chaque semaine. Généralement, en vacances, ces plongeurs vont se laisser guider par un instructeur ou dive master qui, au final, va gérer la plongée pour eux.
      Perso, je crois que SI chacun et chacune respecte ses prérogatives et les règles de base de la sécurité en plongée, il existe des tas de manière de plonger différentes qui permettent de ressentir la joie et le plaisir de s’immerger dans ce merveilleux monde sous-marin 😉
      Merci beaucoup pour ton partage et bonnes bulles sous grottes ou ailleurs

    1. Bonjour Michel,
      On entend souvent cette phrase qui n’est pas nécessairement fausse.
      Cependant, il y a aussi ceux et celles qui « passent dans les mailles du filet » et/ou qui ont beaucoup de chance
      Je connais pas mal de vieux plongeurs qui plongent d’une manière … très éloignée des connaissances et procédures actuelles. Mais bon, ils sont vivants hein, au final, ça compte

    2. J’ai souvent entendu cette maxime quand je faisait de l’alpinisme dans les années 60. « Un bon guide est un vieux guide ! » mais cela s’adressait à des professionnels qui prenaient leurs responsabilités et emmenaient leur clients tous les jours pour gagner leur vie.
      Moi je suis un vieux plongeur mais n’ai jamais été un bon plongeur. Malgré mes nombreuses plongées dans tous les océans ou presque et particulièrement ceux en eaux froides voire glacées, et bien je n’aime toujours pas l’eau, ne sait toujours pas palmer correctement et j’utilise parfois mon scooter s-m, préfère plonger seul dés que la profondeur dépasse 55-60 m, aime boire et faire la fête entre amis, plonge avec un bi pour pouvoir me gaver d’air sans trop de contrainte, etc, etc…

      1. Peut-être es-tu « passé entre les mailles », peut-être as-tu eu de la chance… et au fur et à mesure des années de plongée, tu as très certainement acquis beaucoup d’expérience.
        Perso, je ne pense pas que boire et (trop) faire la fête soit une bonne idée avant de plonger. Pour le reste, se gaver d’air est toujours mieux que de ne pas trop respirer pour « économiser » du gaz (pratique à bannir bien sur)
        Je te souhaite encore de très nombreuses plongées en eaux froides ou ailleurs.

  5. Me reconnait dans presque chaque point. M’en fout ! Padi Open water et fier de l’être !!! (depuis 6 mois et en 5 jours à Tenerife) 🙂
    4 plongées au compteur et des étoiles pleins les yeux ! Une seule envie, profitez et m’enrichir le coeur et l’esprit des merveilles sous-marines. C’est tellement plus calme de ce côté du miroir.
    Prochaine plongée : île de la Réunion en septembre 2018.

    1. Bonjour Thierry,

      L’amour de la plongée et du monde sous-marin est indépendant des filières de formation.
      Chacun va vivre son expérience comme il le souhaite.
      L’essentiel étant de se faire plaisir en respectant les règles de bases de sécurité (parce que nous n’avons qu’une vie 😉 )
      Je ne peux que t’encourager à continuer de plonger, plonger et encore plonger.
      Les plongées vont surement être très sympas à La Réunion, très différentes aussi de Ténériffe 😉

  6. Bonjour Hélène,
    Je me reconnais sur certains points, j’avoue !
    Je suis déjà allé à 61,5m à l’air, donc je ne coche pas la case 7, donc je suis un bon plongueur ?
    Tu pourrais aussi ajouter toutes les mauvaises pratiques des photographes, et j’en connais un rayon…

  7. N°1: pas cool de lâcher son binôme en ayant fait le fiesta la veille d’une plongée programmée… 🙁 mais plus prudent de ne pas plonger lorsqu’on ne le « sens pas » :-)))
    N°3: N1 et N2 en SCA et oui, pendant des vacances 😉 N3 et initiateur en club, rejoint pour conserver une forme physique toute l’année et où oui, j’ai appris plein de choses…..!!
    N°9: risque de se faire dresser les cheveux de plus d’un plongeur et/ou moniteur….

    Mieux vaut prendre cet article avec beaucoup d’humour…. 😉
    Chacun plonge comme il veut (nbre de plongée pas an, club ou SCA etc..), comme il peut souvent….. 😉

    Oui Delphe, la plongée est un sport de loisir, qui fait néanmoins partie des sports à risques…. soyons toujours conscient de ces risques pour que ce ne soit que du pur plaisir…..

    1. Bien sur Jean-Jacques,
      Evidemment,c’est un article à prendre avec BEAUCOUP d’humour 😉
      Parfois, il est bon de démystifier un peu les choses, de relativiser, de prendre en compte que chacun et chacune va vivre son expérience de plongée comme il ou elle le peut / le veux.
      Tant que les principes de sécurité sont respectés… 🙂

  8. Il n’ya pas de bon ou mauvais plongeurs.Chacun plonge en fonction de la formation qu’il a reçu. Je n’en dirais pas de meme pour les formateurs…
    Et puis le plongée n’est elle pas un sport de loisir ? Alors chacun fait ce qu’il veut…

    1. Bonjour Delphe,

      Effectivement, en plongée chacun fait ce qu’il veut… mais dans le respect des consignes de sécurité.
      J’adore les plongeurs et plongeuses qui ne se prennent pas la tête, qui profitent de chaque occasion pour découvrir le milieu sous-marin et qui aiment apprendre des autres et de leurs expériences.
      Merci pour le partage de ta vision des choses 🙂

    2. En fonction de sa formation et surtout en fonction de ce qu’il attend de la plongée. Niveau 3, je préfère pourtant les « petites » plongées dans les 30/35, sans stress, sans enjeu, simplement pour le plaisir de plonger et de profiter de ce que m’offre l’autre côté. Je suis une mauvaise plongeuse et je l’assume 😀

      1. Bienvenue dans le monde passionnant des « mauvais plongeurs et plongeuses »
        Comme toi, je pense que profiter de ce qu’offre le monde sous-marin et juste prendre du plaisir en toute sécurité est un bel objectif pour les immersions dans la grande bleue
        Bonnes bulles Chat Noir
        (Note qu’avec un nom comme le tien, les capitaines de bateaux doivent être effrayés)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.