Mon truc infaillible pour faire de chaque plongée un moment magique

Lorsque j’ai écrit l’article « cette plongée dont je ne vous parlerai pas », une réaction d’un des internautes sur le blog a été de dire (à raison) : j’ai du mal à croire que tu aies rencontré toute cette faune sur une seule plongée. En effet, il paraissait invraisemblable de voir autant d’espèces de poissons, de méduses, de crustacés, d’oiseaux ou de mammifères sur la même plongée. Cela paraissait réellement incroyable… et pourtant c’était vrai !

Cette réflexion coïncidait avec celle de Martin, le fils d’un couple d’amis dont je faisais la formation du premier niveau de plongée avec plaisir à cette période, qui me dit :

C’est dingue, quand tu parles de plongée tu dis tout le temps « c’est magnifique », à croire que tout est tout le temps beau en plongée sous-marine.

Sa remarque me rappelait celle de Lucas, un autre jeune formé l’année passée, qui à la sortie d’une simple plongée en carrière en eau froide avait éclaté de rire en m’écoutant raconter à ses parents tout ce que nous avions vu lors de cette plongée apparemment banale : tu as vu cette ambiance lunaire comme c’était beau ?  Et cet herbier avec la nurserie de petits poissons ? Et la lumière du soleil entre les arbres immergés ? … Et Lucas de me dire : mais tu aimes tout toi, c’est vraiment chouette, tu souris avec tes yeux dans ton masque.

Bien sûr, je ne me rendais pas vraiment compte de ce secret. Je savais que j’étais un excellent public pour les centres de plongée proche de chez moi où partout autour du monde car je suis tout le temps ravie de mes immersions. Chaque plongée est un pur moment de bonheur et vous ne me verrez que très exceptionnellement ressortir de l’eau en disant : bof, pas terrible. Et pour cause, je vois lors de toutes mes plongées de nombreuses merveilles.

Martin a mis l’accent sur mon truc infaillible pour faire de chaque plongée un moment magique : l’émerveillement.

Tout me parait merveilleux, MAGNIFIQUE :

Si je plonge en eau froide, le jeu des rayons du soleil dans l’eau, les méduses d’eau douces, l’impression d‘être seule au monde dans des paysages lunaires, un vol d’oiseaux à la sortie de l’eau, un crabe qui se dispute une coquille d’huitre avec un autre, des œufs de sèches, …

Si je plonge en eau chaude là où je m’attends à voir du gros, chaque passage de thons, thazards, … des bancs de poissons quelconques, une tortue égarée, …la chaleur de l’eau pendant la plongée, être suspendue au-dessus du bleu, …

Je n’attends jamais rien d’une plongée que le plaisir d’être dans le milieu aquatique et je préfère de loin laisser les éléments venir à moi. Du coup, j’ai la garantie de ne pas rater mes immersions dans le bleu (ou vert selon les endroits 😉  )

Le seul fait d’être présente, d’avoir cette chance incroyable de pouvoir plonger rend ma vie plus belle, donne de la magnificence à chacune de mes plongées.

Chaque particularité de cette magnifique vie aquatique ou sous-marine attire mon attention et m’émerveille.

Et c’est là le véritable secret : l’amour de la plongée combiné à la capacité d’émerveillement permet à tous vos sens de s’ouvrir et de capter chaque détail extraordinaire de la vie aquatique. Ces éléments, mis bout à bout feront de chacune de vos plongées un moment unique et merveilleux.

Un conseil ?

Développez votre capacité à vous émerveillez, prenez votre temps, n’attendez rien en particulier et laissez vos sens faire venir à vous les trésors qui s’offrent à chaque fois que vous aurez la chance de réaliser une plongée.

Si vous ne savez pas pour où commencer, peut-être pourriez vous lire les 8 attitudes des plongeurs qui profitent (plus intensément et plus fort que les autres) 😉

Et vous, quel est votre truc pour réussir vos plongées ?

Postez un commentaire ci-dessous… ça me fera vraiment plaisir d’échanger avec vous en direct

Bonnes bulles et n’oubliez pas d’être heureux 🙂

Hélène

PS : Et si nous restions connectés ? Rendez-vous sur notre page Facebook ou abonnez-vous à la newsletter

  1. Bonjour Hélène,
    J’ai atterri sur ton blog en visitant le site du Salon de la plongée car intéressée par les sciences participatives. Je viens tout juste de débuter mon apprentissage en plongée/apnée en club et l’année dernière, comme un préambule, j’ai fait 1 an de nage PMT. Et à chaque séance, je trouvais ça extraordinaire ; une amie a soulevé ce point et me parlait de ma capacité d’émerveillement. D’où mon commentaire après cet article. Peut-être cette capacité d’émerveillement est-elle caractéristique des personnes dotées d’une hypersensibilité qui leur fait ressentir tout plus intensément ?

    Quoiqu’il en soit, je sens que je vais continuer de m’émerveiller encore longtemps entre mes futures plongées, mes 1ères sensations en apnée et mes 1ers cours de biologie marine, pas de quoi s’ennuyer 🙂

    Peut-être à bientôt sur le Salon de la plongée.

    1. Bonjour Tiphaine,

      Je me rend compte avec stupeur que je n’ai pas répondu à ton message qui m’avait échappé.
      Peut-être effectivement que cette capacité à s’émerveiller découle d’une hyper sensibilité, je l’ignore.

      Quoiqu’il en soit, j’espère que tu continues à t’émerveiller dans tes formations et dans tes immersions
      Bonnes plongées et à bientôt sur d’autres posts ?
      🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.