Comment la plongée fait naitre l’amitié

Un ami qui a pratiqué de nombreux sports dont le football à un excellent niveau et est arrivé dans la plongée un peu sur le tard me confiait un jour qu’il n’avait jamais évolué dans un milieu sportif où les liens de camaraderie et d’amitié était plus fort qu’en plongée.

Mais qu’est-ce qui explique ce sentiment d’amitié en plongée ?

Dès le moment où l’on s’immerge pour partir explorer les fonds marins, nous découvrons l’importance de l’autre.

1 Sécurité

D’abord parce que le simple fait de s’immerger demande une autre personne avec soi qui pourra réagir en cas de problème. A l’exception des plongeurs et plongeuses pratiquant la plongée solo, la plongée est une activité qui se pratique de facto à deux au minimum.

2 Emotion

Parce qu’en plus d’assurer notre sécurité en cas de problème cet autre sera le seul témoin de l’expérience et de l’émotion qui nous submerge, le binôme ou compagnon de plongée deviendra vite important à nos yeux.

3 Expérience

Ensuite, la plongée nous entraine à partager de (très) nombreuses expériences qui nous permettent d’apprendre à nous connaitre mieux et plus fort : réaliser ensemble notre formation (et en partager les difficultés et les joies), fixer un moment pour plonger, faire un briefing, checker le matériel de plongée,  évoluer sous l’eau, assurer nos sécurités respectives, ressortir et discuter de ce que l’on a vu/vécu/expérimenté, se retrouver autour d’un verre ou d’un bon repas, … et finir par voir cet autre faire partie de nos proches au point parfois de voir naître de solides amitiés allant bien au-delà du monde de la plongée.

4 Passion

Enfin, l’explication de ce sentiment d’amitié vient peut-être aussi du fait que la plongée passionne, la plongée envahit l’esprit des plongeurs et plongeuses (les rendant même parfois carrément accros) au point de créer une grande communauté, un ensemble de personnes qui, même lorsqu’elles ne se connaissent pas, se rassemblent autour d’un même amour.

Activité par excellence qui développe le sens de l’amitié, la plongée sous-marine, plus que des amis, nous offre parfois même une deuxième famille.

Et vous, ils sont comment vos amis en plongée ?

Et si vous partagiez vos meilleurs souvenirs ou anecdotes d’amitié en plongée ?

N’hésitez pas à les partager dans un commentaire ci-dessous pour participer à la construction de cette grande communauté d’amis et amies accros à la plongée.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux / heureuse 🤗

Hélène

  1. Arrivée dans une nouvelle ville, je me suis inscrite à un club de plongée pour passer mon niveau 1 ainsi que le N2 l’année suivante pour faire de jolies vacances. Mon club m’a permis de connaître les gens de ma ville mais aussi de réunir des gens qui n’ont peut-être rien de commun (professionnel/personnel) ensemble autour d’une même passion.

    L’expérience de passage de niveau donne un fort esprit de camaraderie surtout pour le N2 où le dimanche avant l’exam on essayait encore d’expliquer les tables à tout le monde pour que chacun passe sa théorie avec brio. Des binômes se créer qui se transforme en amitié, partage les 400 coups sous l’eau mais aussi hors de l’eau.

    Grâce à la plongée, j’ai découvert le monde sous-marin mais aussi des amis dont mon binôme préféré qui est devenu le témoin de mon mariage et je remercie toujours autant la plongée de m’avoir tant apporté malgré une fois mon accident de plongée qui a marqué l’ensemble de mon club et depuis nous prenons mieux en compte toutes les contraintes de plonger en eau froide. Mais depuis cet accident est compensé par toutes les choses que j’ai pu voir !

    1. Quel beau retour d’expérience Karen, merci
      Effectivement, s’inscrire dans un club pour partager sa passion avec d’autres est un excellent vecteur d’insertion sociale et cela noue forcément des liens.
      La plongée avec sa particularité de se pratiquer en binôme les uns veillant aussi sur la sécurité des autres augmente encore ce sentiment d’amitié
      Le temps consacré ensemble à la plongée influençant très certainement aussi le renforcement des liens
      C’est un grand bonheur de lire tous les effets positifs que la plongée a pu avoir sur ta vie
      … et bien contente ton accident de plongée n’ai eu comme conséquence que celle de vous faire grandir toutes et tous ensemble en améliorant votre compréhension des contraintes de la plongée en eaux froides

  2. je vous rejoins tous sur tous les commentaires passionnels que je viens de lire je ne dirais qu’un seul mot : » c’est juste féerique »

  3. Je ne fais aujourd’hui plus partie d’un club, et je dois bien avouer, ça manque mais ça fait toujours plaisir de retrouver des amis fait là-bas au détour d’un commentaire Facebook !

    1. L’esprit « club » en plongée sous-marine est intéressant car il permet de nouer de très belles amitiés
      Mais comme tu le soulignes, avec les moyens actuels de communication, il est plus aisé de garder le contact

  4. Effectivement comme tu le dis si bien Hélène, j’ai rencontré des gens qui sont devenus des amis très proches grâce à la plongée. Ceux sur qui on peut compter dans des situations hors du commun.
    Le club dans lequel je suis rentrée il y’a 6 ans maintenant est devenu ma deuxième famille.
    La passion n’est pas que la colonne vertébrale de cette amitié, mais je pense que l’environnement dans lequel on évolue, qui n’est pas notre univers, rapproche énormément et tisse des liens très particuliers. Celui du fil de la vie et de la découverte d’un univers magique.
    Souhaitons à tous de connaître ce genre de liens !

    1. Merci pour ton retour Nathalie,

      Effectivement, évoluer en club toute l’année permet de passer beaucoup de temps ensemble et de construire une sorte de famille de la plongée 😉
      Et ces amitiés en plongée se vivent souvent bien au delà du seul monde de la plongée sous-marine … et ça aussi c’est merveilleux

  5. Vrai, me suis jamais fait autant d’amis depuis que je plonge, on partage la meme passion ça crée des liens quasi instantanés et qui durent grâce au réseaux sociaux qui permettent de garder le contact avec des rencontres lointaines.

    1. Bonjour Gaël,

      C’est vrai que la plongée noue des liens d’amitié incroyables 😉
      A ton avis, qu’est-ce qui provoque la naissance de ces amitiés entre plongeurs et plongeuses ?

      Bonnes plongées 😉

      1. Il est facile de comprendre pourquoi, tout les sports ou activités sont souvent competitifs , en plongée il ni a pas de compétition , ni de jalousie , c est un sport d entraide,d aider les autres , de faire attention à notre binome ,d enseigner aux nouveaux, c est le plus beau sport au monde

      2. Je connais un autre sport que je pratique en plus de la plongée qui crée des liens forts :
        la VOILE HABITABLE!

        Pareil que pour la plongée : chaque équipier(ère) doit veiller à sa sécurité et à celle des autres, tandis que le barreur et le skipper (un peu comme le guide de palanquée et le moniteur en plongée) sont responsables de la sécurité de l’équipage.
        Chaque équipier(ère) a la charge de faire une partie des manœuvres du voilier (à bord d’un voilier, il y a plusieurs rôles : Barreur, Équipier de GV, Équipier de Génois, … ) et tout l’équipage peut être mis en danger si la manœuvre n’est pas bien faite.
        Et en plus, en voile habitable, sauf le skipper, il est possible de changer de rôle : le barreur peut échanger de place avec l’équipier de GV, …
        Cela pousse tout l’équipage d’un bateau a faire attention aux uns et aux autres, à apprendre aux nouveaux navigateurs toutes les manœuvres à connaître sans les bousculer (car forcément, quand on apprend la voile, les premières manœuvres sont un peu maladroite et c’est en faisant des erreurs qu’on apprend, tous les navigateurs sont passés par là), à garder le sang froid en cas de situation dangereuse, à s’entraider quand quelqu’un est en difficulté.
        L’équivalence en navigation de l’assistance d’un plongeur, c’est la manœuvre d’homme à la mer (MOB Man OverBoard en anglais) pour récupérer un(e) équipier(ère) tombé à l’eau, et cette manœuvre très difficile demande une coordination parfaite du barreur et des équipiers!
        Au moment de l’entretien des bateaux, chacun met la main à la pâte.

        Et le tout, en gardant en tête de prendre plaisir à naviguer et que tout l’équipage se fasse plaisir (le principe même de la plaisance)!

        Et évidemment, de retour au ponton, on se raconte des histoires de voileux et de marins autour d’un verre et d’un bon repas!

        En naviguant ensemble, on tisse forcément des liens!

      3. « C’est le plus beau sport du monde »… j’adore et partage ton point de vue Sylvain

      4. Merci beaucoup Guilhem pour ton témoignage qui donne bien envie aussi d’aller voir du côté de cette activité
        J’aimerais beaucoup essayer la voile
        Mais pour le moment, il m’est difficile d’entamer quelque chose de nouveau avec toutes mes passions qui me prennent tellement de temps
        Et, tu le sais, la plongée est aussi une activité très chronophage 😉

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.