Plonger dans les cenotes

Parfaitement adaptées pour ceux et celles qui voudraient tester leur aptitude à évoluer sous voûte, les plongées dans les cenotes offrent de nombreux avantages et convaincront les plus claustrophobes d’entre nous.

Le caractère insolite de ce type de plongée tout à fait féérique incite de nombreux plongeurs à se rendre au Mexique chaque année pour vivre une expérience inoubliable dans les eaux bleues et translucide des cenotes de la Riviera Maya sur la péninsule du Yucatan.

Qu’est-ce qu’un cénote ?

Le mot cenote vient du mot maya dz’onot qui signifie « cavité avec de l’eau ».

Les cenotes sont des puits naturels ou grottes plus ou moins profonds présents principalement en Amérique centrale. Formés par l’effondrement des roches lors de l’impact d’une météorite il y a 66 millions d’années (rien que ça !), les cenotes sont reliés entre eux par un ensemble de galeries inondées ayant des connexions souterraines avec l’océan.

Croquis détaillant des cenotes
© Travelyucatan.com

Ces connexions permettent à l’eau salée de l’océan de pénétrer le réseau des cenotes formant au contact de l’eau douce un halocline remaquable visible dans certains cenotes.

Autrefois, les cenotes étaient des lieux de culte où les mayas déposaient des offrandes et/ou réalisaient des sacrifices (des enfants et des vierges étaient drogués puis jetés dans les cenotes). Les mayas considéraient également les cenotes comme des moyens de communication entre les humains et les dieux de l’inframonde.

Où trouve-t-on des cenotes ?

Au Mexique, la péninsule du Yucatan, championne de la plongée en cenotes, compterait environ 10.000 cenotes. Bien que la plupart ne permettent pas une exploration en plongée sous-marine, de nombreux cenotes sont exploités pour le tourisme de la plongée et/ou de la baignade.

On dénombre actuellement plus d’une cinquantaine de circuits explorés et balisés.

Ailleurs dans le monde il existe également des cenotes. C’est le cas notamment du Belize, de Cuba, de Madagascar, de l’extrême sud sud de l’Australie, des Bahamas, ou encore de l’Afrique du Sud.

8 Particularités de la plongée en cenote mexicain

Le point qui me vient tout de suite à l’esprit est, bien sur, que ce sont des plongées absolument fabuleuses. Mais encore…

Pratiquement, il est bon de savoir :

  1. L’eau est cristalline et présente une température de +/- 25°C (un peu plus en dessous de l’halocline), il est utile de s’équiper en conséquence
  2. La profondeur varie d’un cenote à l’autre mais de nombreux cenotes ne dépassent pas les 10-12 m de profondeur et sont donc accessibles à un large public
  3. Les entrées sont la plupart du temps très réglementées (et payantes)
  4. Selon les cenotes, la plongée peut présenter de nombreuses variations de profondeur durant le parcours : importance d’être vigilant à bien équilibrer la pression dans les oreilles !
  5. En plongée loisir, les parcours de plongée dans les cenotes se font toujours avec une sortie en visuel : même si l’utilisation d’une source lumineuse est requise, vous devez toujours être capable d’apercevoir la lumière du jour (et donc la sortie 😉)
  6. La profondeur est limitée à 40 m dans le cadre des plongée loisir en cenote.
  7. Dans la plupart des cenotes, les appareils photos sont autorisés et vous y ferez des images fabuleuses. Attention toutefois de ne rien abimer en étant trop occupé à réaliser vos clichés ! Veillez à être attentif à votre flottabilité.
  8. Les huiles solaires et autres savons sont interdits dans de nombreux cenotes afin de préserver l’environnement : pensez à garder un t-shirt et/ou un chapeau pour vous protéger du soleil pendant le temps de préparation ou après la plongée.

Les cenotes de la Riviera Maya

Dans la péninsule du Yucatan, les cenotes les plus populaires pour la pratique de la plongée sont :

Cenotes présentant un niveau de difficulté faible et donc accessibles à tous : Dos Ojos, Ponderosa, Chac Mool, El Eden, Taj Mahal, Chickin Ha, Casa cenote, Gran cenote, Car wash

Cenotes présentant un niveau de difficulté plus élevée (profondeur, configuration, …) et donc accessibles à des plongeurs confirmés : Angelita, Zapote, El Pit

Des plongeurs évoluent dans un cenote au Mexique
© Dany Luyckx

8 Règles particulières à suivre pour la plongée en cenote :

  1. La règle des tiers : 1/3 aller, 1/3 retour et 1/3 réserve. Lors des plongées dans les cenotes, lorsque le premier tiers de la bouteille est consommé, on considère que l’on est à mi-plongée et l’on fait le chemin en sens inverse (ou on termine la boucle en fonction du chemin le plus court) de manière à garder un tiers de réserve. Si cela peut nous paraitre contraignant comme règle, pas de panique. Il faut considérer que de nombreux cenotes ont des profondeurs relativement basses et ne demandent donc qu’une faible quantité de gaz (consommation d’air moindre à ces profondeurs).
  2. Le palmage : pas question d’effectuer votre beau mouvement académique appris de longues heures durant lors de votre formation. Dans les cenotes, on utilise le mouvement de palmage « en crapaud ». Sorte de mouvement de type « brasse » bien connu des plongeurs spéléo, des habitués des plans d’eau à faible visibilité, … Si le mouvement peut paraitre étrange au début, très vite on comprend qu’il est non seulement utile car il ne soulève pas les sédiments (pas de risque de se perdre de vue ni de gâcher le spectacle pour ceux et celles qui nous suivent) mais il est également très reposant et facile à effectuer.
  3. Palanquée : la palanquée dans les cenotes est composée de 5 personnes maximum (en ce compris le moniteur qui se placera en avant pour guider la palanquée). Il peut être utile de garder cette information à l’esprit lors de la planification d’un voyage en groupe.
  4. Position : pour éviter d’abimer les concrétions millénaires présentes dans les cenotes, votre guide vous demandera de le suivre en file indienne.
  5. Environnement : de nombreux cenotes proposeront des passages étroits et voûtes majestueuses se succèdant pour offrir un itinéraire bluffant qu’il convient de respecter. D’autres seront organisées différemment tels des larges puits. On distingue trois types de cenotes : les cenotes cylindriques (spectaculaires), les cenotes coniques profonds (l’ouverture est plus étroite et la cenote s’ouvre vers le fond) et les cenotes obliques (s’ouvrent puis se prolongent par des passages et cavités).
  6. Flottabilité : avant d’envisager de plonger dans les cenotes il est indispensable de maîtriser sa flottabilité afin de ne rien toucher (ni sur les côtés ni sur le haut ni sur le bas) et de préserver l’environnement fragile. Ces plongées sont donc réservées à des plongeurs et plongeuses disposant d’un minimum d’expérience dans la gestion de leur flottabilité.
  7. Fil d’Ariane : les cenotes ont été balisées à l’aide d’un fil d’Ariane qu’il vous sera demandé de suivre. Ce fil vous permettra de rejoindre la sortie. Attention de ne pas passer en dessous pour éviter de s’y accrocher avec son bloc. Il est strictement interdit de s’aventurer dans des galeries connexes non balisées !
  8. Source lumineuse : comme il s’agit de plongées sous voûtes, il y fait évidemment sombre. Chaque membre de la palanquée doit être équipé d’une source de lumière individuelle.

Un point négatif

La réputation des plongées dans les cenotes provoque des effets pervers : afflux massif de touristes, destruction de l’environnement (bris de stalactites et stalagmites, graffitis, vandalisme, …) mais aussi dégradation par les bulles d’air qui viennent briser les petites concrétions des plafonds des galeries explorées en plongée.

La bonne attitude

Outre l’adoption des 8 attitudes des plongeurs qui profitent (plus intensément et plus fort que les autres), nous nous devons de prendre conscience de notre impact sur l’environnement millénaire fragile des cenotes au travers d’une attitude respectueuse, consciente et empreinte de gratitude (ON NE CASSE RIEN… les concrétions ne sont pas des souvenirs à rapporter chez soi !).

Prêt à tenter l’aventure ?

Si vous avez aimé cette information… faites la circuler, d’autres l’aimeront 😁

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux / heureuses

Hélène

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.