Plongée sous-marine :  VOUS avez droit à la parole

Récemment je lisais un commentaire sur le post d’une plongeuse niveau 2 qui donnait ses conseils pour réaliser une technique de plongée (peu importe laquelle, ça n’a pas d’importance)

Certains internautes ayant une certification plus élevée, voir des moniteurs, relevaient le fait qu’il était malvenu de la part d’un niveau 2 de donner des conseils aux autres.

Est-ce le cas ?

Bien sûr, quelqu’un qui n’est pas encore confirmé en plongée donnera certainement des « conseils » plus basiques qui se rapporteront à ses lectures, à ce que ses moniteurs lui ont enseigné et/ou en rapport avec ses quelques expériences,

Bien sûr, le risque que ces « conseils » comportent des éléments erronés est réel,

Bien sûr, un niveau 2 avec 30 plongées aura très certainement moins de connaissances et de recul qu’un moniteur ayant effectué des milliers de plongées,

Bien sûr, donner des « conseils » quand on a si peu d’expérience, et aucune dans la formation et la pédagogie de la plongée, est quelque peu maladroit ou incongru (il est préférable dans ce cas de parler de ressentis ou d’expériences personnelles)

Bien sûr, un plongeur n’ayant pas terminé sa formation de plongeur et n’ayant pas appris à transmettre devrait se montrer prudent dans ce qu’il dit ou écrit afin de ne pas induire potentiellement en erreur des plongeurs moins expérimentés.

Pourtant, en ce qui me concerne, j’aime écouter les avis de ceux et celles qui débutent en plongée. J’aime leur façon de venir interroger les certitudes des moniteurs, les concepts bien ancrés,…

A mes yeux, aucune question n’est une « bête question », aucun « conseil » donné même maladroit ne mérite d’être rejeter sans être analysé et jamais, au grand jamais nous ne devrions arrêter de nous remettre en question.

Les certitudes des personnes expérimentées gagneraient parfois en finesse à être bousculées régulièrement par les interrogations des nouveaux venus dans le monde de la plongée.

Mais surtout, même s’il serait plus sain qu’un débutant ne donne pas de « conseil » sur un mode formatif, il me semble fondamentale que le droit à s’exprimer, à réfléchir, à conseiller, … ne soit pas réservé aux seuls moniteurs.

Alors vous qui êtes débutant ou plongeur avec peu d’expérience, n’hésitez pas à interpeller, questionner, … parce que vous avez, VOUS aussi, le droit à la parole et que vous participez, de ce fait, à la formation continue de vos moniteurs préférés 😉

Et si c’était ensemble que nous avions le plus de chance de faire évoluer positivement le monde merveilleux de la plongée sous-marine ?

Et surtout, n’oubliez pas d’être heureux / heureuses 🤗

Hélène

  1. Excellent article! On va se gêner! Sous prétexte qu’on a. moins de plongées que d’autres, on devrait dire amen à tout et ne pas se et poser des questions? Et ne pas oser donner des conseils à d’autres encore moins. expérimentés, sur nos propres ressentis et expériences, et pour en faire profiter ceux qui, justement, par timidité ou crainte n’osent pas le faire! Et bien moi j’ai choisi de communiquer. C’est tout l’objet de mon site et du haut ma petite expérience (Niveau 2, 100 plonges. environ), suffisante pour devenir passionnée du sujet, je n’hésite pas à m’exprimer. Tant pis pour ceux que ça dérange ou amuse… Bravo Hélène, tes sujets sont toujours traités sous un angle sympa! Un peu chagrinée de ne pas avoir été acceptée dans ton groupe… 🙁

    1. Bonjour Anne,

      Merci pour ton retour et pour tes compliments sur les articles du blog.
      Effectivement, je pense pour ma part qu’il est intéressant que le partage de ressenti et d’expérience puisse se faire à tous niveaux et tu as bien raison de faire le choix de communiquer autour de ton expérience de N2 en plongée, c’est précieux tous ces débats. Cependant, de mon point de vue et comme je le dis dans l’article, « il serait plus sain qu’un débutant ne donne pas de « conseil » sur un mode formatif ». Cela afin de ne pas répercuter des erreurs d’un moins débutant vers un plus débutant 😉
      Malheureusement, on voit parfois des plongeurs et plongeuses qui, s’étant un peu aguerris, diffusent des « conseils » truffés d’erreurs à des débutants qui prennent cela pour acquis et qui ont du mal à repartir sur un concept correct. Ce qui ne facilitent pas la tâche des instructeurs de plongée.
      Bien heureusement, la plupart des candidats en plongée ont suffisamment de bon sens pour faire la part des choses.
      Perso, mon but est avant tout d’encourager les plongeurs et plongeuses à ne rien prendre pour acquis et à continuer à interroger et à remettre en question lorsque les apprentissages ne leur paraissent pas logiques.
      Bonnes bulles à toi
      PS : je ne comprend pas pour le groupe ; ce n’est pas moi qui m’occupe des demandes. Cependant, il n’y en a pas en attente et si je veux t’inviter le système me dit que tu es en attente
      Je regarde à mon retour en septembre …

      1. Oui moi je fais part de mes ressentis mais je ne me pose en aucun cas en connaisseuse donnant des conseils à vocation de formation. Juste ce que j’ai expérimenté. Merci pour ta réponse. Il doit y avoir un bug. Pour moi je suis « en attente ». Bises et bonnes bulles à toi!

      2. Le partage d’expérience en plongée reste vraiment intéressant et indispensable à mon sens 😉

  2. Je pense exactement la même chose que vous, voir même plis si je peux utiliser ces mots 😉
    Moniteur également j’aime m’appuyer justement sur ces « conseils » non pas pour ce qu’ils « valent » dans leur explications qui souvent sont justes il faut reconnaître (les moniteurs ne détiennent pas tout le savoir du monde) mais surtout car ils ont des mots plus justes pour résoudre des difficultés notamment sur le voyage du masque, l’équilibrage des oreilles, les remontées assistées…
    La où le moniteur à eu de la facilité à réaliser les exercices il peut rencontrer des difficultés pour déverrouiller les potentiels blocages de son élève..
    Et ces discussions entre élèves deviennent précieux.. A mon sens..
    Bonnes bulles
    Chris

    1. Merci Christophe pour ce partage
      Tes mots sonnent tout bon à mes oreilles et c’est toujours un plaisir de constater qu’il existe de nombreux moniteurs qui aiment apprendre et remettre leur enseignement, leur pédagogie,… en question
      La plongée est un monde merveilleux dont la pratique va (doit ?) encore évoluer 🙂
      Bonnes bulles à toi

  3. Tout à fait d’accord avec toi, Hélène.
    Les « vieux » moniteurs ont parfois tendance à oublier qu’ils ont été des débutants…
    Un conseil donné par quelqu’un qui débute est souvent judicieux pour dépasser certaines difficultés auxquelles on ne pense plus lorsqu’on acquiert de l’expérience et des automatismes.

    1. Exact Virginie,
      Cela fait du bien aussi de se voir questionner et de s’obliger à réfléchir sur sa pratique.
      D’autant que, soyons claires, il y a des « vieux moniteurs » qui sont complètement dépassés et qui refusent obstinément de voir que le monde de la plongée évolue… mais ça, c’est un autre débat 😉

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.