Carrière de Vodelée : le centre de plongée profonde à ne pas manquer

Plonger à la carrière de Vodelée

Ce samedi matin, nous nous sommes levés tôt pour arriver dans cet endroit « du bout du monde ». Le soleil brille et les oiseaux piaillent tout autour de nous lorsque nous nous engageons sur le site de la carrière de Vodelée, en Belgique, tout près de la frontière française.

Cela fait quelques années que je n’y ai plus plongé. La dernière fois, la visibilité était moyenne et puis cela me semblait si loin que je lui préférais d’autres lieux.

Pourtant, les nombreuses photos publiées sur le web cet hiver montraient une carrière de Vodelée incroyablement claire. Dès lors, j’avais hâte d’y plonger.

Ma plongée en images

Rencontre et première impression

Nous avons rendez-vous ce jour avec Thomas, vice-président à l’époque du club du RCAS qui gère la carrière au travers d’un bail emphytéothique depuis de très nombreuses années.

Comme Thomas arrivera un peu plus tard, c’est Juan qui nous fait un accueil des plus chaleureux.

Hélène et Juan sur le banc près de la mise à l'eau
Avec Juan et son accueil parfait | © Different Dive

Il fait calme, le plan d’eau est lisse et semble attendre la ferveur des nombreux plongeurs et plongeuses qui viendront envahir de bonheur ses eaux claires.

Des carpes et esturgeons se baladent tranquillement sur la plateforme à 5-6m et nous les observons sans difficultés tellement l’eau est limpide.

Sur le parking, les membres du club commencent à arriver. Tout se passe dans une ambiance bon enfant.

Plan d'eau de la carrière de Vodelée
Le calme avant l’animation | © Different Dive

Préparation pour notre plongée à la carrière de Vodelée

Juan nous presse un peu mes binômes et moi-même pour nous mettre à l’eau un peu avant les autres. Car, dit-il, il aura bien du mal à contenir les autres plongeurs qui attendent avec impatience l’immersion.

Je suis accompagnée pour cette plongée par Didier, mon binôme, et Natacha et Didier avec qui je plonge depuis mes débuts.

Nous faisons notre briefing aidés par la superbe maquette qui trône près du plan d’eau. J’adore cette manière de permettre la visualisation de la carrière de Vodelée au travers de ce plan en trois dimensions.

Disposition des lieux

La carrière de Vodelée est globalement séparée en deux espaces

Le premier comprend la zone de parking et le club house.
Le deuxième se situe après la grille. On y retrouve les vestiaires, la zone de gonflage, la plateforme où trône la maquette de la carrière juste à côté de Poséidon, le tableaux des palanquées et les espaces de mise à l’eau

Le tableau des palanquées où les noms sont indiqués
Ma palanquée | © Different Dive

Mise à l’eau à la carrière de Vodelée

A la carrière de Vodelée, trois mises à l’eau sont possibles.

La première, via un saut droit d’un ponton au niveau de l’eau. Classiquement, c’est la plus utilisée par les plongeurs qui fréquentent le lieu.

La deuxième, via l’échelle du ponton par exemple pour quelqu’un qui aurait mal au dos et ne pourrait rien porter. Pour un enfant que l’on voudrait équiper dans l’eau. Ou encore pour ceux et celles qui font un vrai blocage sur le saut droit.

La troisième enfin pour les plus téméraires d’entre nous qui prennent plaisir à s’élancer de la plateforme haute de trois mètres par rapport au niveau de l’eau.

Deux plongeurs sont sur le ponton de mise à l'eau à la carrière de Vodelée
Mise à l’eau version ponton | © Different Dive

Quand je teste le saut droit … de haut

Pour l’article, j’avais décidé de réaliser ce saut droit de 3 mètres de haut.

Alors que je suis plutôt fan des sensations fortes, je n’étais pas fière en arrivant à l’endroit du saut et mon cœur battait un peu la chamade.

Pour me rassurer, mon binôme m’avait expliqué que ce n’était pas effrayant mais que l’on sentait juste un peu son estomac remonter.

Rassurant, n’est-ce pas ?

Après avoir mis mes palmes au bord de la plateforme, je me penche pour voir si aucune carpe ne se trouve en dessous. Je regarde le fond avant de me raviser et de décider de bien regarder au loin. Une main passée devant moi et tenant ma lampe, une autre sur le masque et c’est parti.

Pas d’estomac retourné, pas de peur. Juste une entrée rapide dans l’eau et un sourire. C’était très sympa.

Tout de suite, je regarde dans l’eau… Waouh c’est magnifique, je suis impatiente de m’immerger.

Hélène fait le signe OK dans l'eau de la carrière de Vodelée
Ok | © Juan

La plongée dans la carrière de Vodelée

Comme prévu dans notre briefing, nous descendons le long du tombant… jusqu’au voilier. L’eau est limpide. Contrairement à d’autres lieux que je fréquente régulièrement, cela ne donne pas l’impression que nous sommes à -30m.

Deux plongeurs sur le petit voilier au fond de la carrière de Vodelée
Visibilité ok | © Different Dive

Quelques coups de palmes plus loin, surprise. Nous arrivons dans « la vallée », véritable pays des esturgeons : grands, petits, albinos,… De spécimen en spécimen, nous arrivons au point profond à une quarantaine de mètres et remontons doucement vers la zone de nourrissage impossible à louper.

Un plongeur au début de la zone de nourrissage
Zone de nourrissage | © Different Dive

Tranquillement, nous longeons alors la paroi de marbre rose ou KIKI est passé. Vous savez KIKI, c’est ce genre de personne qui ne sait pas s’empêcher de marquer inlassablement son nom partout où elle passe au risque d’abimer.
Il faut lui dire à KIKI que ce n’est pas la peine, … qu’il existe bien sans cela.
Nous faisons d’autres curieuses rencontres.

Une inscription sur la paroi de marbre
Kiki | © Different Dive
Un plongeur film une statuette dans la carrière de Vodelée
Des curiosités bien curieuses | © Different Dive

L’ambiance avec les rayons du soleil et le silo au loin est splendide.
Nous profitons de cette atmosphère particulière et j’en profite pour me glisser dans le silo et observer mes bulles qui remontent le long des parois.

Arrivés au char, nous nous attardons un peu nous laissant le survoler en profitant de ces instants qui nous font nous sentir en apesanteur. Nous zonons un peu dans l’espoir d’apercevoir une anguille mais ce ne sera pas le cas. Qu’importe, nous reviendrons.

Un plongeur semble survoler le char au fond de l'eau
En apesanteur | © Different Dive

Ensuite, nous poursuivons notre exploration car nous voulons rejoindre le plateau des -6 m pour admirer les carpes.
Sur le chemin, nous remarquons que KIKI est passé là aussi, sans pouvoir s’empêcher de le noter.

Ce n’est pas bien KIKI !
Un plongeur passe près d'une inscription dans l'eau
Revoilà KIKI | © Different Dive

Il est dommage de voir tous ces tags sauvages dans la carrière. D’autant que les parois de marbre rose sont spectaculaires. Nous pouvons d’ailleurs sans peine nous glisser dans les anciennes colonnes de forage.

Au plateau, une carpe se repose à l’ombre du bateau mais c’est un esturgeon qui viendra nous observer de très près. Il passe et repasse en dessous et au-dessus de nous. Il semble nous observer et s’amuser de notre présence.

L’eau est si claire et le soleil tellement présent que l’espace d’un instant je suis à Elphinstone avec un requin au-dessus de moi. Je vous assure, je m’y crois avec mon esturgeon qui me survole.

Un esturgeon en pleine eau vu de dessous dans l'eau de la carrière de Vodelée en Belgique
Je vous jure que je m’y croyais | © Different Dive

Fin de plongée

Avant de sortir de l’eau nous faisons une dernière incursion sur le côté Ouest.
Brochets, carpes, esturgeons. Ils sont tous réunis pour notre plus grand plaisir. Je remarque sur le coup qu’un esturgeon changera rapidement de cap en voyant arriver vers lui une énorme carpe.

Perdu au milieu de nul part, un homard m’observe en silence pendant que les carpes s’amusent aux repères pour les paliers.

 

Hélène tient une cloche sous l'eau annonçant la fin de la plongée dans la carrière de Vodelée
Il est temps de sortir | © Different Dive

Pourtant, il est déjà temps de sonner la fin de la plongée. Tranquillement, nous nous dirigeons vers la sortie et remontons avant de nous diriger vers la zone de déséquipement.


Encore une immersion d’où je ressors heureuse, vraiment heureuse.

Hélène sourit juste avant d'aller plonger
Juste super contente | © Juan

Débriefing sous le soleil, exactement

Il y a du monde sur la terrasse lorsque nous nous attablons avec Thomas, le vice-président du RCAS, pour échanger à propos de la carrière. On sent le plaisir des habitués et des autres de se retrouver pour boire un verre ensemble en se racontant leurs plus belles découvertes.

De son côté, Thomas me raconte l’historique du club.

Mais c’est “l’ouverture aux autres” qui m’interpelle plus particulièrement et retient toute mon attention.

En effet, une des particularités du RCAS est d’être un grand club affilié à la LIFRAS (+/- 240 membres dont de nombreux jeunes). Pourtant, le club se veut ouvert à tout le monde. Chacun peut y venir peu importe son organisme de certification. Cela dans un esprit reflétant au mieux le monde actuel de la plongée et une ouverture vers d’autres idées. C’est dans ce même esprit que les responsables du club ont ouvert une section apnée pour diversifier les apprentissages. Conscients que le public actuel est un public qui veut de plus en plus “toucher à tout”.

En ce qui concerne la carrière, le RCAS suit la même idée et en permet l’accès à tous les plongeurs et plongeuses en ordre d’assurance.

Enfin, Thomas me précise qu’il y a de plus en plus d’entrées à la carrière de Vodelée. Preuve que le goût de la plongée ne faiblit pas malgré l’évolution de l’activité. Ce sont principalement des plongeurs et plongeuses belges qui fréquentent la carrière bien sur. Mais aussi de nombreux passionnés venant directement de la France voisine.

Thomas et Hélène en pleine discussion
En plein débriefing | © Different Dive

Une carrière qui évolue

Ceux et celles qui plongent à la carrière de Vodelée depuis longtemps auront remarqué les changements effectués comme la création d’une entrée indépendante et la privatisation du parking. Mais également de manière moins visible, le changement du compresseur pour assurer le gonflage des blocs de plongée.

Mais c’est loin d’être fini.
En effet, Thomas me confie que le RCAS a de nombreux projets d’amélioration pour la carrière de Vodelée :

  • Rénovation des sanitaires et de la cuisine
  • Rempoissonnement
  • Amélioration de la clarté de l’eau
  • Rénovation du club house
  • Réflexion pour un accès pour les plongeurs à mobilité réduite
  • Proposition d’activité pour les non-plongeurs (balades ?)

Un intérêt pour les questions d’écologie

Même si les actions sont pour le moment petites, elles ne sont pas inexistantes et méritent d’être mentionnées.
Des poubelles sont installées sur le site. Il n’y a pas d’utilisation de couverts et/ou assiettes jetables. Enfin, une interdiction de fumer en passant la grille (et donc de jeter ses mégots partout).

Une affiche incitant les fumeurs à ne pas jeter leurs mégots
Une demande pleine de bon sens | © Different Dive

Un fonctionnement par et pour les plongeurs

Le RCAS étant un club associatif, il faut noter que le fonctionnement de la carrière est assuré par des bénévoles. Chaque membre du club s’inscrit une fois par an pour une activité d’accueil ou de gonflage. Outre le fait de nouer des liens entre les personnes, cela permet aussi de ne pas faire porter tout le poids du fonctionnement sur quelques membres volontaires.

Dans cet esprit de communauté, durant les vacances scolaires lorsque la carrière est entièrement réservée aux membres du club, les sorties organisées par les membres doivent être annoncées à toutes et tous. Cela pour éviter la création de “clans” au sein du club.

Le reste de l’année et afin que la plongée reste agréable pour tous les plongeurs et plongeuses qui viennent explorer la carrière, le nombre de plongeurs est limité.

Attention, la réservation de votre plongée est obligatoire via l’onglet réservation

Pour pouvoir venir plonger à Vodelée, il faut un moniteur par groupe/réservation. De même, il vous est demandé d’apporter votre bouteille d’oxygène.

Il vous sera peut-être demandé d’assurer un tour de sécurité avec la barque prévue à cet effet afin de participer à la sécurité. Dans la réservation, le système tire au sort un binôme tous les 15-20 personnes. Si cela tombe sur vous, prenez cela comme une expérience utile et sympathique car

Le bateau de sécurité sur le plan d'eau de la carrière de Vodelée
Qui ira faire son tour de sécu ? | © Different Dive

D’autre part, à l’inscription vous devrez prouver que vous êtes en ordre d’assurance et vous acquitter d’un droit d’entrée de 6€

L’argent des entrées et des consommations permet de subvenir à l’entretien de la carrière pour le plus grand confort et plaisir de tous. Ce qui est gagné est réinvesti.

Dès lors, ne prenez pas vos boissons avec vous (autre que votre gourde d'eau pour la réhydratation nécessaire) et participez en consommant l'une ou l'autre boisson sur place. Il y a de nombreuses spécialités en Belgique 😉
Un extrait du règlement de la carrière de Vodelée
Et bien, ça c’est dit | © Different Dive

Une carrière pour qui ?

La carrière de Vodelée n’est pas une carrière vraiment adaptée aux débutants. Même si le plateau des 6m peut s’avérer pratique et le côté Ouest possible à explorer, ce sont principalement les plongeurs pouvant évoluer jusque dans la zone des -40m qui trouveront leur bonheur. Ce n’est pas pour rien que cette carrière porte le nom de Centre de Plongée Profonde.

On y vient pour sa visibilité, sa profondeur, sa plateforme de mise à l’eau “de haut”, la magnificence de ses parois de marbre rose, ses esturgeons, ses brochets, … Mais aussi pour les char, voilier, silo et autres curiosités qui animent les parcours. Car on peut dire sans se tromper que le site est attrayant.

Si vous avez un peu de chance, vous pourrez d'ailleurs y observer une anguille régulièrement présente à droite du char.

Quand venir plonger à la carrière de Vodelée ?

Il est possible de plonger toute l’année à Vodelée à l’exception des périodes de vacances scolaires.
Cependant, il est bon de savoir que les mois les plus fréquentés sont mai, juin, septembre et octobre.
Alors que l’hiver la visibilité est généralement bien meilleure, la carrière est moins fréquentée, … qui l’eut cru ? 😁

Le tampon de la carrière de Vodelée
Tampon | © Different Dive

La carrière de Vodelée en pratique

Situation : 90 C, route de Gimnée à 5680 Vodelée (Belgique). 
Coordonnées GPS : N 50°09'54" - E 4°43'40"
Horaires : samedi à 14h10, 15h00 et 17h00 - Dimanche à 10h10, 11h00, 14h00 et 15h00
Prix de la plongée : 6€
Possibilité de parking : oui 
Restauration : petite (croque-monsieur), chips,... 
Vestiaires : oui  
WC : oui  
Gonflage : oui, 3€ la bouteille

Plan de la carrière

Le plan de la carrière de Vodelée
Ne pas perdre le nord | © Different Dive

Les points positifs

  • Ouverture à tout le monde
  • L’interdiction de fumer dès que l’on va près du plan d’eau
  • La maquette pour faire le briefing
  • Les trois possibilités de se mettre à l’eau selon ses envies
  • Les infrastructures bien entretenues
  • Le (très) vaste parking
  • La possibilité de gonfler ses blocs
  • La visibilité
  • Les points d’attention (char, silo, voilier,…)
  • Le royaume des esturgeons
  • La zone de déséquipement à la sortie
  • Après plongée plutôt sympa
  • Les projets d’amélioration

Les points d’amélioration

  • Pas d’accès pour les plongeurs et plongeuses à mobilité réduite (même si c’est en projet)
  • Un club house qui vieillit (mais dont la rénovation est en projet)
  • Les WC

Les petits plus

  • Chaque dernier vendredi du mois, une plongée de nuit est organisée avec invitation faite à un club
  • Le samedi, il y a moins de monde… à bon entendeur.
Hélène près du voilier au 35 m à la carrière de Vodelée
J’explore | © Different Dive

Plus d’infos pour une plongée à la carrière de Vodelée

Sur leur site internet ▶️ c’est ICI
Directement sur leur groupe Facebook ▶️ c’est LA

La carrière de Vodelée est assurément le centre de plongée profonde à ne pas manquer. Alors, qui va aller la (re)découvrir ?

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène

[ Découvrez d’autres lieux sympa pour plonger en Belgique]

 

    1. Hey Juan !
      Avec plaisir. Merci pour ton accueil parfait.
      Je suis contente que la présentation te plaise. Perso, j’ai écrit ce que j’ai vécu / ressenti ce jour là en venant plonger à la carrière de Vodelée.
      J’aimerais beaucoup revenir prochainement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.