Plonger à Mayotte : le Sud, royaume des tortues marines

Plonger avec les tortues à Mayotte

Ma deuxième étape de la découverte de Mayotte après la passe en S et le tombant des aviateurs est le sud de l’île. Mon objectif était bien sur à N’Gouja de plonger avec les tortues à Mayotte mais également de rêver de croiser la route d’une baleine et de profiter de tout ce que ce lagon unique au monde pouvait m’offrir de beau.

N’Gouja

Pour ce stop, je séjourne au Jardin Maoré, hôtel bien connu de Mayotte pour sa situation sur la magnifique plage de N’Gouja. Haut lieu de ponte des tortues marines.

L’hôtel est composé de petits bungalows disséminés dans un jardin tropical. Le restaurant propose des plats délicieux. Je peux enfin manger quelque chose de chaud après mes trois jours « crudités ». La plage est magnifique et permet d’admirer des couchers de soleil splendides.

Coucher de soleil sur la plage de N'Gouja
Coucher de soleil sur la plage de N’Gouja | © Different Dive

C’est au jardin Maoré que je ressentirai une forte secousses due aux tremblements de terre qui agite l’île depuis quelques mois. Étrange sensation que quelqu’un fait bouger l’ensemble du bungalow. C’est également là que je pourrai admirer le plus de lémuriens.

Des lémuriens dans les environs de l'hotel du Jardin Mahoré
Lémuriens | © Different Dive

Je n’ai pas de plongée prévue le jour de mon arrivée car le centre est fermé. Je n’y avais pas été attentive lors de ma réservation. Alors j’en profite pour faire du snorkeling. Le spectacle est partout. Des tortues broutent l’herbier sous-marin de tous côtés et je ne sais plus où donner du regard. Cette plage offre la possibilité incroyable de travailler ses capacités d’apnée pour plonger avec les tortues à Mayotte… sans savoir plonger. Cet endroit me faisait un peu penser (en mieux) à la baie où j’avais eu l’occasion d’en croiser en masse également.

[ En savoir plus ici sur cette baie fascinante ? C’est ICI ]

Une tortue marine broute l'herbier sous marin de la plage de N'Gouja
Silence, je broute | © Different Dive

Première plongée au sud de Mayotte : rencontre de blogueuses

Le lendemain, j’ai rendez-vous avec Moray Eel, une blogueuse plongeuse voyageuse qui habite Mayotte. Elle anime le blog Voyages et bullages que je vous recommande si, comme elle, vous avez l’âme baroudeuse. Nous avons convenu de nous rencontrer et de plonger ensemble. C’est avec le club Abalone que nous irons explorer la passe Bateau Nord. L’accueil se fait au thé et au café. Mais l’impatience est là ; je rêve secrètement de croiser une baleine dans la passe.

Hélène et Moray Eel s'apprêtent à plonger au sud de Mayotte
Plongée entre blogueuses | © Different Dive

Pas de chance pour cette plongée : ni requins, ni dauphins, ni baleines… mais toute la vie propre à cette belle région du monde : gorgones magnifiques, murènes, poissons de toutes les couleurs, coraux mous,…

La température au Sud de l’île est un degré plus fraiche qu’à l’Est. Lorsque j’aperçois la chair de poule sur les jambes des plongeurs et plongeuses équipés en shorty ou en 3mm, je me félicite d’avoir emporté avec moi ma combinaison 5mm. Je suis bien, confortable. Impensable pour moi d’avoir froid dans cette partie du monde.

Au retour, nous discutons toutes et tous ensemble à l’abri de grands palétuviers et d’un planteur maison offert par le club.

Deuxième jour de plongées : tout ce qu’il y a de plus beau

Le jour suivant, je plonge avec le club Lagon Maoré directement accolé à l’hôtel sur la plage de N’Gouja. Carole et Olivier nous accueillent et nous embarquons sur leur bateau avec quelques autres plongeurs et plongeuses habitués en direction de la passe Sada.

Tout à coup, Olivier stoppe le bateau. Un banc de grands dauphins tournent autour de nous. Il nous propose de nous immerger. Il ne faut pas nous le dire deux fois. Et en quelques instants nous sommes toutes et tous à l’eau entourés de dauphins qui s’amusent visiblement de nous.

Lorsque nos amis à nageoires s’éloignent, nous embarquons pour arriver rapidement à notre spot.

Plonger à la passe Sada.

Nous effectuerons deux plongées magnifiques à la passe Sada.

Véritables condensés de ce que le monde sous-marin peut nous offrir de merveilleux, ces immersions nous laisserons un sentiment immense de gratitude de pouvoir vivre ces expériences.

C’est là que je verrai mes premiers crabes porcelaines, un frog fish blanc, des carangues,… Mais aussi, que je serai accompagnée tout au long de la plongée par le chant des baleines. Instant unique gravé à jamais dans mes souvenirs.

Un crabe porcelaine peut être aperçu si vous allez plonger au Sud de Mayotte
Fragile ? Magnifique crabe porcelaine | © Different Dive
Un poisson feuille blanc lors d'une plongée à Mayotte
Poisson feuille | © Different Dive

A peine sommes-nous remontés sur le bateau que nous apercevons un couple de tortues marines occupés à se reproduire voguant sur l’océan.

Pour le retour, alors que nous sirotons le planteur offert par la maison, Olivier charrie les dauphins qui nous coursent et s’amusent dans les vagues créées par notre bateau.

Ce jour-là, je reviens le cœur gonflé d’émotions à la plage de N’Gouja.

Plus tard en début de soirée, je ne serai (presque) pas déçue d’avoir raté l’émergence de bébés tortues à quelques dizaines de mètres de moi. Qu’importe, je reviendrai.

Troisième jour de plongée : plonger avec les tortues à Mayotte, vraiment ?

Pour le troisième jour de plongée, j’emmène mon binôme pour une plongée avec le club Abalone. Dès lors qu’il ne m’avait pas accompagnée la première fois et vu que le Lagon Maoré est fermé, nous nous réjouissons de cette plongée supplémentaire.

Pourtant un évènement inattendu se produit. Nous sommes réveillés tôt par nos voisins de bungalows qui nous pressent de venir à la plage. Une tortue achève sa ponte en frappant le sable. Nous ne nous approchons pas trop de peur de la déranger  quand tout à coup elle quitte son lieu de ponte. L’impressionnante tortue mettra plus d’une demi-heure à rejoindre la mer au prix d’efforts considérables. Le spectacle est bluffant et me fait oublier les bébés tortues que je n’ai pas pu voir la veille.

Des personnes observent une tortue qui rejoint la mer sur la plage de N'Gouja avant d'aller plonger avec les tortues à Mayotte
En admiration | © Different Dive

Je reste un long moment sur cette plage magnifique rêvant à ces horizons que je ne connaitrais jamais.

Mais déjà, il est temps de rejoindre le club de plongée.

Une fois de plus, nous n’allons pas être déçus : gorgones, tortues, coraux, éponges, bancs de juvéniles, tortues, rascasses, poissons lion, … Et même une raie manta qui viendra saluer notre fin de plongée.

Que du bonheur

Une merveilleuse anémone rouge.
toute de rouge vêtue | © Different Dive
Une raie manta dans les eaux de Mayotte
Merveilleuse rencontre de fin de plongée | © Different Dive

Mon avis sur mon séjour au Sud de Mayotte

Le Jardin Maoré ( ➡️ à découvrir ICI )

J’aime : situation idyllique sur la plage de N’Gouja, les lémuriens, les tortues partout dans l’eau, la ponte et la possibilité d’observer une émergence (je l’ai dit, je reviendrai), le restaurant proposant une très bonne cuisine, les bungalows avec vue sur mer

J’aime moins : infrastructures vieillissantes, l’hôtel mériterait certainement d’être rénové pour être en adéquation avec les prix demandés.
Le sud de l'île abrite des plages de cartes postales qui permettent de plonger avec les tortues à Mayotte
Plage de rêve | © Different Dive
Le club de plongée Lagon Maoré ( ➡️ à découvrir ICI )

J’aime : sa situation à côté de l’hôtel sur une plage magnifique, proximité de très beaux spots de plongée, très bonne organisation, disponibilité des membres de l’équipe qui n’hésitent pas à s’arrêter pour les dauphins par exemple, bateau spacieux rapide et stable, thé et biscuits entre les deux plongées, bonne connaissance des sites. Rien à dire, le côté « plongée » est parfait.

J’aime moins : difficile à avoir un contact par mail, accueil un peu distant (les responsables ne nous ont pas adressé la parole une fois sur le bateau mais discutaient beaucoup avec les habitués), le club mériterait d’être modernisé, le club est fermé certains jours de la semaine (point de vigilance à avoir lors de la réservation du séjour)
Une personne au fond d'un bateau se demande quand il faut appeler les secours en plongée
Sur le retour de plongée | © Different Dive
Le club de plongée Abalone ( ➡️ à découvrir ICI )

J’aime : l’accueil très sympathique, moniteur investi partageant généreusement son amour de la mer (j’ai oublié son prénom), biscuit et verre offert en fin de plongée, le personnel « prend le temps », espace pour laisser sécher son matériel entre deux plongées, grand espace avec tables ombragées pour pouvoir échanger en fin de plongée avec les autres, douches et WC, facilité pour se garer

J’aime moins : la situation, la mise à l’eau à marée basse sur une plage qui fait moins rêver, les infrastructures dans les containers maritimes (à l’époque le projet était de tout transformer). Pas d’eau fraiche sur le bateau (il y avait bien une bouteille qui semblait trainer là depuis longtemps)
Le bateau du club Abalone s'apprête à emmener les personnes plonger au sud de Mayotte
Le bateau du club Abalone | © Different Dive

Les plongées au sud de Mayotte

Très clairement, j’ai adoré les plongées au Sud de Mayotte dans le royaume des tortues marines. Au Sud, c’est finalement équipé de mes palmes, masque et tuba que j’ai pu plonger avec les tortues à Mayotte.

Les plongées le matin sont des plongées dérivantes qui s’effectuent le long des tombants de la grande barrière. Comptez une demi-heure de bateau (dans un paysage de rêve, il faut le dire). Les eaux y sont plus claires et la vie marine plus riche. Je n’ai pas testé les plongées de l’après-midi dans le lagon tout proche ni les plongées de nuit. (Pas au programme lors de mon passage là-bas).

J’ai adoré la visibilité de l’eau, le foisonnement de vie sous-marine, le paradis des tortues à N’Gouja, le chant des baleines (quand on a de la chance), les couleurs des coraux, le côté sauvage, la majestueuse passe Sada,… Et tout le reste.

Et comme je n'ai pas pu observer d'émergence ni croiser une baleine fortuitement durant une plongée... je reviendrai

Vous avez déjà été plonger avec les tortues à Mayotte ? Vous connaissez cette partie Sud de l’île ?

N’hésitez pas à me laisser un commentaire directement sur le blog. J’échangerai avec plaisir avec vous.

Découvrez aussi la première étape de ce voyage : la passe en S et le tombant des aviateurs

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux / heureuse 🤗

Hélène

[ Et si nous restions en contact ? ]

  1. Merci pour ces articles qui font rêver
    Nous partons plonger la bas la semaine prochaine et j’ai vraiment hâte d’y être

    1. Je suis certaine que cela va être merveilleux.
      N’hésite pas à venir en faire un retour. Cela me ferait bien plaisir.
      Bonnes plongées Cindy

  2. De beaux souvenirs, l’envie d’y retourner. Merci Hélène, pour cet article comme pour les autres.

    1. Avec plaisir Michaël 🙂
      Quand t’es-tu rendu à Mayotte pour plonger ? Récemment ?
      Comment s’est passée ton expérience ?
      (Je suis curieuse)

      1. J’y ai vécu 4 ans (je suis prof) entre 2008 et 2012. De merveilleuses plongées (env. 300), un peu partout mais principalement passe en S. J’y suis arrivé N2 (passé déjà à Mayotte mais en vacances) et reparti MF1. Si la vie sur place n’était pas si difficile, j’y serai déjà reparti pour y bosser comme moniteur 😀

      2. Quelle chance tu as eu Michaël de pouvoir vivre cette expérience!
        300 plongées à Mayotte… le rêve

  3. Merci Hélène d avoir ravivé quelques très bons souvenirs ….j ai eu la chance de plonger à Mayotte voilà trois ans maintenant.
    Je crois que ton frog fish blanc est un poisson feuille en fait.
    J en profite pour pour te faire un gros “like” pour ton blog en général.

    1. Bonjour Philippe,

      Merci pour ton retour tant sur le blog en général que sur l’erreur d’identification. J’ai bien sur corrigé dans l’article et consulté le guide Weinberg de l’océan indien pour en savoir plus sur ce poisson feuille que j’en e connaissais que si peu mais qui était si beau à observer lors de cette plongée à Mayotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.