Un masque de plongée révolutionnaire ?

C’est ce que nous promet la start-up montpelliéraine Thalatoo qui présentera le premier ordinateur de plongée au monde qui rend le masque de plongée intelligent. Appelé Maoï, cet ordinateur intégré à votre masque de plongée se veut complètement révolutionnaire et s’inspire des technologies déjà utilisées pour les pilotes de chasse. Créé par Boris Larchevèque et Emmanuel Brenon, ingénieurs passionnés de plongée sous marine, il permettra de visualiser les informations sous formes d’hologrammes.

La bonne nouvelle est que cet ordinateur est conçu pour être utilisé en plongée loisir et donc par et pour nous tous. Il vise à augmenter la sécurité et le confort des plongeurs et plongeuses en mettant la pointe de la technologie à leur service.

Mais cet ordinateur de plongée qui rend notre masque intelligent, qu’est-ce qu’il est sensé nous offrir ?
Un affichage des informations directement dans le champ de vision du plongeur qui pourra y retrouver :

– Boussole,

– Profondeur,

– Temps de plongée,

– Gestion de la décompression (algorithme Bühlmann ZHL-16C),

– Vitesse ascensionnelle,

– No fly time,

– …

De plus il garde en mémoire les 100 dernières plongées.

Un véritable ordinateur à portée de vos yeux. Maoï rend le masque de plongée “tête haute”, ce qui veut dire que les informations apparaissent comme flottant dans l’eau à plus ou moins deux mètres de hauteur devant les yeux du plongeur seulement quand elles sont nécessaires (ex: paliers lors de la remontée, …).

Autre avantage promis : la technologie pourra être intégrée dans votre masque préféré pour encore plus de confort.

Va-t-on toutes et tous très bientôt passer à cette nouvelle technologie et abandonner notre matériel de plongée habituel pour se lancer dans cette aventure du futur ?

Tout sera question de facilité d’utilisation, de lisibilité, de plaisir, de sécurité, … et de coût.

 

A découvrir sur Thalatoo et à suivre… sur Facebook pour encore plus de plaisir

Et surtout, … n’oubliez pas d’être heureux 🙂

Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.