Vacances de plongée : 5 situations qui nous empêcheront de plonger

Il existe des situations imprévues qui peuvent survenir et venir pourrir nos vacances sans que nous ne puissions y changer grand-chose.

Et d’un coup, nos vacances spéciales plongées se transforment en cauchemar

1  Surbooking

Arriver à une escale et se rendre compte que la compagnie aérienne a fait du surbooking… pas de chance le bateau part juste quelques heures après notre arrivée prévue et tous les vols sont complets

© bilaleldaou | Pixabay

Et se retrouver penaud dans un aéroport du bout du monde en imaginant nos potes embarquer pour la croisière de plongée de nos rêves

NB : une variante est de rester coincé dans un terrible embouteillage et d’arriver en retard à l’aéroport !

2  Oubli

Se rendre compte à l’arrivée sur le lieu de vacances que l’on a oublié son masque de plongée avec doubles verres correcteurs pour la myopie et la presbytie

© DifferentDive | DDIVE

Et avoir une myopie si forte qu’il est exclu de plonger, nous n’arriverions même pas à voir notre binôme. De toute manière, notre presbytie nous empêcherait de lire notre ordinateur de plongée

3  Problèmes gastriques

Partir en croisière plongée et avoir la diarrhée… Pas de chance, personne sur le bateau n’a LE médicament que nous avons besoin. Enfiler une combinaison de plongée ? Inimaginable !

Et en plus le papier est ultra fin, une horreur !

4  Météo

Rester à quai tout le séjour tellement la mer est déchainée

© Pexels | Pixabay

Toujours possible de jouer aux cartes, d’aller visiter les environs, de prendre l’apéro… oui mais tout de même, il faut avouer que c’est vraiment frustrant de ne pas pouvoir plonger

5  Ennemi numéro 1

Réserver une semaine de vacances… et tomber enrhumé le moment venu. Tellement fort qu’il est impossible (et dangereux) d’effectuer une plongée. Un grand classique vraiment redouté par les plongeurs et plongeuses.

Et avoir les larmes aux yeux en voyant les autres partir plonger … et surtout pas envie ensuite de les écouter raconter toutes les merveilles qu’ils ont vues après chacune de leurs plongées toutes magnifiques, évidemment

 

Sans être exhaustive, cette liste de 5 scénarios catastrophes est issue d’observations et/ou de vécu 😉

Pas de solution miracle face à ces situations qui nous gâchent nos plongées mais la nécessité surtout de rester zen (et en profiter pour se lancer dans la méditation ?)

Et vous, qu’est-ce qui vous a déjà empêché de plonger en vacances ?

Et si vous postiez un commentaire ci-dessous pour nous raconter vos plus terribles mésaventures ?

Bonnes bulles… et n’oubliez pas d’être heureux·euses 🙂

Hélène

Vous rêvez de partir en vacances de plongée en last minute ?  C’est ici que cela se passe 

  1. Un jour en vacances en Sardaigne, baptême de plongée ( 2014 ), yes, très bon souvenir
    en 2017, Niveau 2 ( 63 plongées ), retourne en Sardaigne, dans le même club, histoire de revenir aux origines de mes plongées, pas de bol, le bateau prévu pour les plongées, à une avarie majeure, le club à fermé ( le temps des réparations )

  2. Faire la 1ère plongée d’un séjour à Mayotte et perforer un tympan…
    Plongées payées d’avance et non remboursable!!!

    1. Pas de chance !!!
      Cela a du être douloureux d’avoir le tympan perforé et de ne pas pouvoir plonger à Mayotte.
      Commercialement, à mon sens, le centre aurait pu rembourser les plongées
      Merci pour ton retour

  3. C’est exactement ce qui m’arrive en ce moment quelques jours avant le départ j’ai senti de légers picotements ds la gorge , qui étaient passés le lendemain. Pour revenir le 2 ème jours sur place. Résultat je tousse, j’ai mal à la tête . J’ai bien demandé du gingembre râpé , du citron et du miel pour me faire une infusion . J’ai pu plonger ce matin mais pas cet après-midi … trop fatiguée , toussant etc … il faut juste espérer que ça passe rapidement car je ne trouverai pas de pharmacie ds le coin ! Et tt prévu ds ma trousse, sauf ça évidemment.
    Le côté positif , je me repose et avance bien ds mon livre

    1. Bonjour Catherine,
      Malheureusement quand le corps dit non…
      As-tu pu faire quelques plongées finalement ?
      Si pas, j’espère que tu reviendras reposée et pleine d’énergie pour la suite.

      1. Bonjour Hélène, oui j’ai plongé en mettant du temps à descendre. 2 jours de repos pour cause de grand vent et changement d’île ( Cabilao ). Essai tout à l’heure mais je tousse bcq … on verra. Sinon j’ai un bon livre . Bonne rentrée à toi. Bises

      2. Contente que tu ai pu profiter de quelques plongées néanmoins.
        Lire en vacances est aussi une activité que j’apprécie 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.