On a volé l’ordinateur de Laure !

Un dimanche, sur un banc à la sortie de l’eau, l’ordinateur de Laure a mystérieusement disparu. 

Elle a cherché partout où elle avait été, retourné son matériel de plongée plusieurs fois (au cas où elle se serait trompée), caressé l’espoir que quelqu’un l’ait trouvé, vérifié au club house si personne ne l’avait rapporté, interrogé tous les plongeurs présents sur le site pour ne rien laisser passer, …quel mystère, personne ne l’avait aperçu !

Comme dans un remake d’Amélie Poulain où le nain de jardin part en voyage, l’ordinateur de plongée de Laure s’était lui aussi fait la malle, avait pris la quille, avait mis les voiles.

Avec ce qui lui restait d’espoir, elle a posté un message sur les réseaux sociaux, attendu une réponse, prié tous les dieux de n’importe quelle confession, pourvu qu’elle retrouve son objet fétiche, qu’on lui rapporte ce compagnon fidèle de toutes ses plus belles expéditions.

Malheureusement, Laure a du se rendre à l’évidence : son ordinateur de plongée n’avait pas seulement disparu mais était très certainement aujourd’hui pris au piège du poignet d’une personne malhonnête qu’elle avait du interroger, juste après sa plongée !

Bien sûr, il y a des vols, partout dans le monde, ce n’est ni nouveau, ni original.

Pourtant, si cet évènement banal m’interpelle, me bouscule, me heurte, c’est parce que j’ai conscience que le monde de la plongée est un monde de passionnés.

Et dans ce monde particulier, nous le savons toutes et tous, le matériel n’est vraiment pas donné. Pour acquérir notre propre équipement personnel, nous devons parfois faire des sacrifices réels.

Cependant, malgré cet évènement, je veux croire fermement qu’il existe encore des valeurs de solidarité, de partage et d’amitié dans la grande communauté de la plongée.

Alors bon sang, moi qui suis une grande distraite à qui cette histoire aurait bien pu arriver, je prends ma plume (ou plutôt mon clavier) pour dénoncer cet acte bête, méchant et malhonnête dans l’espoir, peut-être vain, que d’autres ordinateurs ne seront jamais plus kidnappés !

On a volé l’ordinateur de Laure … et il n’a jamais été retrouvé

Naïvement, j’ignorais qu’il y avait des vols dans notre beau monde de la plongée. Cela vous est-il déjà arrivé ?

Et si vous nous racontiez vos mésaventures dans un commentaire ci-dessous ?

Malgré tout,… n’oubliez surtout pas d’être heureuse / heureux 😉

Hélène

Sans poésie !

Toi qui a volé l’ordinateur de Laure, j’espère que tu te reconnaîtras et que tu auras autant de courage pour le lui rendre que de malhonnêteté de le lui avoir piqué … Désolé, il fallait que je le dise 🤬

PS: il s’agit d’un ordinateur de plongée Eon Steel (comme sur la photo), dérobé en octobre à la Plate Taille (Belgique)

  1. Un plongeur étranger a tenté de me voler le spool de mon parachute, quand je lui ai posé la question si c’etait le sien, il m’a clairement regardé dans les yeux, m’a répondu par l’affirmative et m’a même expliqué comment s’en servir. Mon spool avait des marques très spécifiques et je le lui arraché des mains.
    J’étais dans un bon jour, puisque je ne l’ai pas poussé par dessus bord, mais tout le bateau a été prévenu qu’il devait être très vigilant avec le gaillard. Il a quand même eu son moment de solitude pour rentrer au port.

    1. Il y a vraiment des gens qui ne doutent de rien !
      J’ai difficile avec le vol en général. Comme expliqué dans l’article, le matériel de plongée est souvent cher. Chacun de nous doit faire des efforts pour acquérir son matos… se le faire voler c’est vraiment râlant.
      Et quand tu vois la personne et qu’elle t’explique que c’est à elle
      Merci pour le partage… j’ai tout de même souri à l’idée du gars qui vole par dessus bord à défaut d’avoir réussi à te voler. Même si cela n’est pas arrivé, j’ai apprécié l’image

      1. Avec mon club, nos entraînements d’ hiver ont souvent lieu à la carrière des Fresnaies près d Angers. Une carrière bien aménagée pour les plongeurs. Petit endroit convivial.
        Un soir de juin après notre babecue de fin de plongée, je rangeais ma voiture pour l heure de route du retour, le temps de m ‘ apercevoir que j avais laissé mon ordi et mon compas sur un banc du préau. Disparus tous les deux.! Nous avons fait un appel à tous les clubs de plongée qui fréquentent l endroit, via le gérant de la carrière.
        Peut être que mon matériel était parti se mouiller seul, en binôme quoi! chacun avait moins de 50 plongées .

      2. Nelly,
        Je n’ose imaginer comme tu as du être déçue.
        Malheureusement, les nombreuses réactions sur cet article ici ou sur les réseaux sociaux montrent que le monde de la plongée n’est pas à l’abri de personnes malhonnêtes et malfaisantes.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.